Publié le Laisser un commentaire

Sponsoring Pilote : Fille Au Guidon soutient Lydia Truglio Beaumont

Comme vous le savez maintenant, Fille Au Guidon, j’en ai fait une marque pour nous, les Femmes en deux-roues 🏍.

Fille au guidon soutien les femmes en deux roues

Vous m’avez demandé des vêtements et des accessoires qui vous correspondent alors, depuis quelques mois maintenant, je cherche et trouve des tee-shirts, sweats, débardeurs, …, taillés pour les femmes en moto. En coton bio pour le confort, Fair Wear pour l’éthique, en petite série parce que vous n’aimez pas porter la même chose que vos copines, tous les vêtements ont été testés au guidon pour ne vous proposer que ce qui tient la route.

Ces premiers produits, vous les avez acheté en ligne sur ma boutique Fille Au Guidon, sur les évènements auxquels je participe comme le prochain Caferacer Festival, ou en concession chez les revendeurs qui proposent des articles pour femmes. Depuis quelques jours, pour les parisiennes, vous les trouvez chez MYMY RIDER dans le 20ième, LNLM dans le 15ième et LADY ZIG ZAG à Versailles.

Ce que vous ne savez pas, c’est que j’ai prévu dans mon business plan de reverser une partie du CA de Fille Au Guidon en sponsoring pilote, mais pas n’importe quel pilote, moi je veux soutenir les Femmes 😁

Fille Au Guidon sponsor des femmes en moto

Et oui, parce que si vous trainez, à l’occasion, vos bottes dans les paddocks des évènements moto, vous remarquerez que les femmes ont bien du mal à lever les fonds nécessaires à financer leur passion 🙄. Avant de se faire un nom, elles galèrent en cumulant les petits boulots pour se payer leurs équipements, les déplacements, les réparations… comme les pilotes hommes me direz-vous ? Encore plus que les hommes, pour être honnête !

Fille au guidon soutient les pilotes moto femmes

Moi j’ai toujours rêvé de faire de la compétition moto mais j’ai suivi une autre route. Avec Fille Au Guidon, je peux les soutenir un peu plus grâce à VOUS ❤️.

La première pilote à qui j’ai souhaité donner un coup de main est Lydia Truglio Beaumont. Rédac chef de Mag’Motardes, passionnée depuis toujours par les deux-roues, cette pilote moto Française a gravement chuté sur l’Africa Eco Race l’année dernière. 3 semaines de comas, de multiples séquelles, cela fait un an qu’elle se bat pour revenir au guidon.

Fille Au Guidon soutient Lydia Truglio Beaumont

Il y a peu, elle a lancé un appel aux dons sur les réseaux sociaux.

J’ai un immense respect pour cette guerrière au grand coeur. Pendant des années, elle nous a fait partager sa passion en nous emmenant virtuellement sur les courses et les évènements auxquels elle participait. Elle ne peut plus faire de compétition pour l’instant mais elle bosse toujours pour son magazine et a réussi à revalider ses diplômes d’ instructeur. Un super instructeur, technique et bienveillant. Pour celles qui habitent dans le sud et ont envie de faire de la piste ou du trial : http://www.magmotardes.com/categorie-produit/stage-moto/

Une pilote amochée, cela ne fait plus rêver les sponsors. En attendant que son école devienne aussi grande qu’elle, Lydia a besoin d’aide.

Je lui ai donné un petit coup de pouce grâce à vos achats mais si vous voulez faire plus pour cette motarde au grand coeur, vous pouvez lui faire un don libre à l’adresse suivante : http://www.magmotardes.com/produit/donlibre

Publié le Laisser un commentaire

Sur la route des boutiques : arrêt chez Mymy Rider Motorcycles

Si vous lancez une marque de fringues moto pour les Femmes en deux-roues, plusieurs options s’offrent à vous : vendre en direct, toute seule comme une grande, ou bien passer par celles et ceux qui ont déjà pignon sur la rue des motardes.

Fille Au Guidon fera les deux 🤗

Depuis un petit mois, vous pouvez acheter en ligne, sur la boutique du blog, sweats, tee-shirt et débardeurs développés spécialement pour les femmes en moto.

fille au guidon vetements femme moto

Depuis vendredi dernier, vous pouvez aussi trouver tout ce que j’ai développé pour vous chez Mymy Rider Motorcyles, le garage Girl’s Friendly de Myriam Amrouni.

fille au guidon est chez mymy rider

Situé rue des Maronites à Paris, Mymy Rider est the place to go quand on est une femme à moto. Son atelier assure entretien et réparations toutes marques. Sa boutique regorge de vêtements et accessoires pour les femmes en deux-roues. Sa patronne est une super nana qui n’a pas hésité à plaquer 18 ans d’Air France pour réaliser son rêve : ouvrir un garage moto pour les Femmes !

fille au guidon dans boutique mymy rider motorcylez

Dorénavant, entre les casques, les cuirs et les blousons moto, il y a sur les cintres de la boutique de MyMy de beaux sweats tout doux en coton bio Fille Au Guidon 🤩

mymy rider garage girl friendly motorcycles

Et même des exclu pas encore proposées sur le site comme les nouvelles petites pochettes à chainettes 🤗🤗.

Au plaisir de vous y retrouver les Filles ✌️💋

Publié le 4 commentaires

Histoire de motarde : comment une fille passe des sportives aux caferacers

Fille au Guidon, vetements moto et accessoires pour les femmes qui roulent en deux roues sur les iron motors 2019

Je suis une fille et, depuis mes 14 ans, je roule en deux-roues. Entre les posters des derniers films du moment et ceux des icônes des ados de l’époque, on trouvait déjà, sur les murs de ma chambre, des photos de pilotes couchés sur leurs motos. Chaque matin, en allant au lycée sur mon 103 Peugeot, je m’imaginais le genou frôlant l’asphalte sur une grosse cylindrée. Puissance, vitesse, harmonie des lignes, tout me plaisait chez ces reines de la route.

Mon permis, je l’ai passé en cachette parce que ce monde de moteur effrayait mes parents. Je ne rêvais que de sportives mais je n’avais pas le budget. Alors il m’a fallu attendre ma première prime pour chercher une petite moto au look sympa. On était en 1998 et j’ai craqué pour l’ER 5 Kawasaki.

er 5 kawasaki première moto de fille au guidon

Le temps de faire mes preuves au guidon et au boulot, je suis enfin arrivée, deux ans plus tard, à m’offrir une ZX6R. En rouge et noir, je traçais ma route. Tout les jours, je la prenais pour aller bosser, tous les week-ends elle m’emmenait m’évader. C’était magique d’être aussi libre.

zx 600 r Kawasaki ma moto

Libre, je l’étais mais, au fil des années, l’inquiétude à commencer à pointer son nez. Les freinages qui te tétanisent, les évitements qui te sauvent la vie, les autres qui tombent devant toi … et ta choupette qui chauffe entre les voitures et te ruine les poignets à 50 km/heure.

Kawasaki zx6r fille au guidon

J’aurais pu rentrer en Bretagne mais c’est à Paris que mon travail se trouvait alors je suis restée. J’ai vendu ma moto et j’ai testé les transports en commun. Métro, boulot, dodo … je suffoquais sous terre. J’ai donc racheté un deux-roues, mais un scooter en me disant: « dans Paris c’est plus prudent ! « 

Sauf que deux mois plus tard, je ne supportais plus ses petites roues et son freinage de mijaurée. Chez Ducati, je suis allée et un roadster me suis payée. Un joli petit Monstro 620 Rouge est devenu mon meilleur ami. J’adorais sa gueule avec son gros phare rond et ses deux pots sous la selle.

monstro 620 n ducati moto fille au guidon

Question motorisation … j’avais quand même un peu de mal. Je me suis toujours sentie plus en sécurité sur une sportive qui a, certes un gros moteur capable de t’envoyer en l’air au propre comme figuré, mais aussi deux gros boudins bien stables et des freins dignes de ce nom !

Je commençais alors à regarder les annonces et finis par tomber sur une superbe CBR 600 Honda. Première main, peu de km au compteur, jamais de piste … modèle 2001 avec le pot sous la selle. Oublié le roadster, retour à la sportive. Mon dieu, quel bonheur : des courbes parfaites, des accélérations de dingues, … à moi les routes sinueuses de notre joli Pays.

cbr 600 honda

Une rencontre , un mariage et un bébé plus tard, la belle Honda restait trop souvent au garage. Je l’ai donc vendu. Celui qui l’a acheté m’a vu pleurer en partant « ne t’inquiète pas, j’en prendrai soin ».

Honda cbr 600 rr fille au guidon

5 ans, un autre bébé et un divorce plus tard, me voilà au fond du trou. Plus envie de rien, juste avancer pour mes deux filles qui n’ont rien demandé. Et puis, un jour, cet ami qui me tend ses clefs. « Je sais de quoi tu as besoin ». Un ER6 … je monte sur la selle, première en bas, tout le reste en haut, je prends mon envol. La grosse pierre qui me serrait les entrailles éclate, mes poumons s’ouvrent. Je revis !!!!!

fille au guidon happy girl

Comment ai-je pu me passer de ce plaisir aussi longtemps ?!?

Je lui achète sa moto. Je retrouve le milieu motard. Je commence à écrire pour Mag’Motardes à mes heures perdues. Je m’invente un nom : Fille Au Guidon. Je découvre avec Lydia Truglio Beaumont que les filles sont maintenant nombreuses sur la route. Je les suis sur les circuits. Je raconte leurs vies, leurs joies, leurs peurs. J’essaye des motos pour elles.

24 heures du mans Lydia Truglio Beaumont Fille Au Guidon

Un jour, sur le Salon Moto Légendes, je rencontre un vieil homme qui me dit : « tant que t’as pas roulé en Guzzi, tu ne connais rien ».

Alors quand Moto Guzzi me propose l’essai de leur nouvelle V7, j’y vais. J’ai roulé sur Kawasaki, Ducati, Harley, Honda, pourquoi pas Guzzi ? Révélation !!! Un look d’enfer, un moteur vivant, une stabilité à toute épreuve, des sensations à 90 … je tombe sous le charme.

J’ai écrit un article pour le Mag et j’ai couru l’acheter. Cela fait deux ans maintenant que ma V7 m’emmène au travail et en week-end et que vous suivez nos aventures sur les réseaux.

A son guidon, je me sens juste bien ! J’ai 45 ans bientôt. Plus envie de jouer au kamikaze, juste envie de profiter du vent sur mon casque, des odeurs des prés que je traverse, de la chaleur du soleil sur mon cuir et de cette liberté d’aller où je veux, quand je veux.  Et c’est comme cela, que je suis passée des sportives aux caferacers, … sur la route tout du moins 😉

Publié le Laisser un commentaire

AMV : Ode à mon assureur Moto et petits conseils en cas de collision avec un tiers

Depuis 2 ans, mon assureur moto est AMV. Ce ne sont pas les moins chers mais ce sont des motards, et ça fait vraiment la différence, surtout en cas de collision avec un chauffeur de taxi de très, très, mauvaise foi …

Il y a quelques mois, alors que je me rendais au bureau en moto, j’ai été prise dans un énorme bouchon place de la Madeleine (classique en ce moment, cet endroit, même en deux-roues, avec les travaux, c’est l’enfer). Je remontais tranquillement entre les voitures à l’arrêt quand je me suis trouvée coincée le long d’un camion poubelle.

accident collision moto voiture place de la Madeleine Paris

Une voiture devant, une autre derrière et ce gros camion à ma gauche, j’attendais gentiment que la circulation se débloque quand je me suis aperçue que le taxi à ma droite avançait vers moi.

Comme il me regardait, je lui ai fait signe de s’arrêter puisque ma moto était coincée.

Malgré mes gestes, puis mes cris, il a continué sa progression. Il me regardait fixement, déterminé et avançait doucement mais surement vers la moto.

La V7 a de grands pots en bas qui débordent. J’ai senti la pression du pare-choc sur mon pot droit et la moto a commencé à dangereusement s’incliner vers la gauche.

moto guzzi v7 collision AmV assurance moto

J’ai hurlé de terreur, lutté pour la retenir mais la Guzzi s’est doucement couchée entre mes jambes, sa bulle s’accrochant au passage au haillon du camion.

Horreur … je me suis retrouvée debout, l’avant de la moto coincé sous le camion poubelle qui a commencé à avancer !!!! Et le chauffeur de taxi qui restait tranquillement dans son véhicule.

J’ai tapé un grand coup sur la carlingue pour avertir les éboueurs qui, heureusement, ont stoppé leur engin et sont descendus m’aider à redresser la moto.

Le chauffeur du taxi a enfin daigné descendre de son véhicule et s’est avancé vers moi : « vous êtes en tort !! J’arrive de votre droite, j’ai la priorité !! Vous m’avez forcé le passage »

Comment vous dire que je suis restée bouche bée devant tant de mauvaise foi. Reprenant mes esprits j’ai sorti mon téléphone pour prendre sa plaque en photo. « Vous faites quoi là ??? » me demanda t’il. « La moto n’a rien, vous êtes en tort, je vous file 100€ et on est quitte ».

Alors je l’ai regardé bien droit dans les yeux, j’ai retrouvé ma langue et lui ai répondu : « Monsieur, vous m’avez sciemment percuté. J’étais à l’arrêt. La moto que vous venez de faire tomber est une Moto Guzzi V7, toutes les pièces sont faites en Italie. Rien que le réservoir, c’est 500€. La bulle, 300€. Le compte tour, 600… Je suis désolée mais nous allons faire un constat ».

amv assurance motoprise en charge degats moto AMVreservoir v7 choc amv

Il n’avait pas le temps mais comme j’avais sa plaque, il m’a laissé sa carte. Le lendemain, nous nous sommes retrouvés pour signer le constat. Il a tenu à écrire que j’arrivais à vive allure de sa gauche et qu’il ne m’avait pas vu. Comme j’ai écris que j’étais à l’arrêt, il a refusé de le signer. Je l’ai prévenu que sa version n’était pas crédible. Une moto, percutée latéralement à vive allure, glisse sur le sol. Aucune traces de glissades n’étaient visibles sur la moto.

J’ai immédiatement transmis le constat à AMV en leur expliquant les circonstances et en joignant les photos des chocs sur ma moto et du petit point sur le pare choc du taxi.

AMV a pris le dossier en main. J’ai amené la moto chez Paradise. En plus du réservoir, de la bulle et du compte-tour, les pots aussi avaient soufferts. Montant de la facture : 3000€ !!!!

J’ai payé la franchise de 400€ pour récupérer ma moto mais AMV a continué la procédure. 7 mois plus tard, grâce aux photos que j’avais prises et au rapport de l’expert, ils ont gagné et je viens de recevoir mon chèque.

Morale de l’histoire les Filles : ne vous laissez pas rouler dessus !!! En cas de collision, gardez votre calme, prenez tout en photo et s’il y a des témoins, prenez leurs coordonnées. Moi, j’étais tellement choquée que je n’ai mème pas pensé à demander les 06 des personnes qui m’entouraient…

Et surtout, choisissez une assurance qui connait la moto. La Mutuelle des Motards ou AMV par exemple.

Publié le 5 commentaires

Fille au Guidon : rencontre avec Charles Krajka

Fille au Guidon et Charles Krajka sur Moto Légende 2016

En Novembre 2016, j’ai eu la chance de couvrir le Salon Moto Légende pour Mag’Motardes. Cette année là, cette grande fête de la moto ancienne était aux couleurs de Moto Guzzi qui y célébrait ses 95 ans. Sur le côté du magnifique stand de la marque italienne, cachée entre les vieilles Guzzi de l’époque, il y avait une table et à cette table un homme que tous les passionnés connaissent : Monsieur Charles Krajka.

Charles Krajka, interview exclusive Fille Au Guidon

Quand je lui ai dit que je venais pour Mag’Motardes, le magazine de la moto au féminin, il m’a dit : « Vous !! Ne bougez pas !! Il faut que je vous parle de celle sans qui rien n’aurait été possible. »

Charles Krajka est une figure dans le monde de la moto en France, il fait partie de ceux qui l’ont créé ! Pilote solo et side-cariste au palmarès impressionnant, motociste et Motoguzziste de la première heure, il a de nombreuses anecdotes à raconter sur les courses, les motos, les pilotes, les concessionnaires, les clients …

La légende de Charles Krajka commence en 1950 lorsqu’à 16 ans, il délaisse le travail du cuir que faisait son père pour travailler comme apprenti sur ce qui le passionne : les motos ! Au milieu des motos Françaises et surtout Anglaises commercialisées par Moto Bastille, il découvre les Moto Guzzi et en particulier une : la Airone 250.

Avec sa fourche inversée, ses suspensions arrières oscillantes, son cylindre horizontal, son sélecteur au pied, ses freins à tambour qui permettait de freiner fort, l’Airone a tout ce que les autres n’ont pas encore. LA moto idéale pour rouler vite et bien ! Et ça Charles, il aime ! Alors il l’achète.

Quelques années plus tard il prend sa première licence au Moto-Club Chatillonnais et commence à courir en compétition. Dès la première course il finit deuxième au guidon de son Airone. Un an après, en 1957, il est champion de France 250 cc !

charles krajka 1957moto guzzi airone 250

Au Moto-Club Chatillonnais, il y a des motocyclistes masculins (« Ne dite jamais Motard, Motard c’est pour les gendarmes ») et … ELLE « A l’époque il n’y avait que deux femmes motocyclistes à Paris : Arlette en Triumph et Titi en Rumi » nous raconte-t-il fièrement. C’est le coup de foudre, Charles Krajka et Titi se marient. Le couple ne roule pas sur l’or alors Charles vend son Airone. Charles a le virus de la course et sa femme accepte de le laisser faire tant que ses courses ne tapent pas dans les économies du ménage. Pour financer ses courses sur piste, Charles Krajka fait des courses de côtes et de side-car cross.

En 1958, Charles veut faire le Bol mais n’a pas les sous. Qu’à cela ne tienne, il va voir l’organisateur en juin et jure sur l’honneur de lui rembourser les frais d’inscription de la compétition en octobre. Pour organiser le ravitaillement, Titi négocie avec un épicier de Monthléry pour qu’il lui donne ce dont elle pense avoir besoin et qu’elle puisse ramener ensuite ce qu’ils n’auront pas consommé.

Au début, c’est très dur. Seulement 3 ou 4 motos par an mais un service client hors norme. Bientôt tous les side-caristes de Paris se retrouvent chez eux car, chez les Krajka, pas de voiture, juste un side-car pour tous leurs déplacements professionnels et personnels. « Une moto à dépanner de l’autre côté de Paris, on la chargeait sur la planche et hop ». La planche elle servira aussi à transporter Mme Krajka à l’hôpital pour accoucher (respect Titi) et à ramener le petit bout à la maison (double respect !) Petit à petit la clientèle augmente. Le couple travaille sans relâche. « Mon histoire est une histoire de couple, Titi a toujours été là dans les bons et les mauvais moments, même les très mauvais. Elle ne m’a jamais fait aucun reproche. Je n’aurais jamais été ce que je suis sans elle ».

En 1962, Charles Krajka arrive à convaincre le Président du Motocycliste Club de France d’organiser une course de side-car alors qu’il n’en restait plus que 3 en France. « Il fallait être 12 sur la grille de départ, je lui ai dit, programme la course on sera douze » Ils furent bien douze sur la ligne de départ du critérium. Les compétitions de side en France ont repris et en 1979 lorsque Charles a quitté la compétition, il était 45 !

Charle Krjka side car 1962 fille au guidon

Titi participe aux courses assurant le panneautage à l’ardoise, le ravitaillement, le rapatriement quand il chute et tient la boutique quand il est blessé. Lorsqu’ils se déplacent sur une compétition, la moto de course est attachée sur le side et quand Charles la descend, c’est « Titi qui la conduisait » se souvient-il fièrement. En 1967, Charles Krajka découvre sur une compétition la Moto Guzzi V7. Il rentre chez lui, persuadé que cette moto va faire un tabac en France. Un bicylindre en V de 42 chevaux, une batterie de 12V, un démarreur électrique … Titi est d’accord et l’histoire Moto Guzzi commence. C’est Charles Krajka qui obtiendra l’homologation pour la première V7 vendue en France et il s’en achète une dans la foulée à laquelle il attèle … un side !

Charles Krajka devient rapidement le premier vendeur de Moto Guzzi en France. Non seulement il les vend et en assure l’entretien mais en en plus … il les perfectionne. Avec l’accord de la maison mère, il va chercher lui-même les pièces de rechange auprès des fournisseurs et fait des modifications qui sont ensuite reprises par la marque. Son service client, il en est fier ! « C’est plus facile de perdre un client, que de le gagner » alors il dépanne ses confrères pour que tous les MotoGuzzistes soient contents et restent fidèles à sa marque fétiche. Et des clients contents, il en a eu plein, comme ce Monsieur venu saluer Charles sur le stand et lui rappeler qu’en 1975 il lui a sauvé ses vacances en acceptant de lui changer, de nuit, une pièce afin qu’il puisse prendre la route le lendemain. Incroyable mais vrai.

Un jour, Charles et Titi sont en vadrouille et s’arrête chez un vieil ami qui avait acheté sa Guzzi Airone bien des années plus tôt. Titi note que la moto est sous une bâche et ne sert plus. Au Noël suivant, Charles trouva sa belle Airone « trônant au milieu du magasin, plus de 20 ans après » nous raconte-t-il tout ému. « Titi avait tout organisé». Charles Krajka a 82 ans maintenant mais la moto fait toujours partie de sa vie, et vice et versa. Il se bat pour la sécurité des pilotes en participant à de nombreux groupes de travail. Vous pouvez encore le voir trainer autour des circuits vérifiant que chacun porte bien les bons gants (vécu). Madame Krajka reste discrète. « Elle n’aime pas qu’on parle d’Elle »

Et bien pour une fois, on a parlé d’elle et elle a aimé alors moi j’étais ravie !

A la fin de cet interview, Charles m’a demandé si j’vas déjà roulé en Guzzi . « La Guzzi, où tu adores, ou tu détestes mais il faut que tu essayes !! »

Et c’est ce que j’ai fait … et c’est grâce à M. Krajka qu’aujourd’hui je roule en V7 !

Publié le Laisser un commentaire

Le Bike Shed 2016 : la naissance de Fille Au Guidon

Fille au guidon 1er article pour mag motardes bike sheld 2016

L’histoire de Fille Au Guidon commence le 18 avril 2016 quand Lydia Truglio Beaumont, la rédac chef de Mag’Motardes, cherchait quelqu’un pour couvrir le Bike Shed. Moi, je trainais mes boots dans pas mal d’évènements moto Parisiens et j’adore écrire. Le journalisme, j’avais même pensé en faire mon métier mais j’ai finalement choisi une autre voix plus scientifique : ingénieur agronome. Ma vie professionnelle s’est construite bien loin des moteurs et des circuits, mais la moto en a toujours fait partie, et ce depuis 1995.

Quand j’ai appris que Lydia cherchait quelqu’un pour couvrir le Bike Shed, je me suis proposée. Elle a accepté et ce fut le début de la belle aventure qui fait que j’écris pour vous aujourd’hui.

Sur le Bike Shed 2016, j’ai fait la connaissance de Roderick Seibert qui présentait sa superbe Yamaha TW Steel une prépa sur base d’une XV 950.

Bike shed 2016 Fille au guidon pour mag motardes

Roderick c’est le mec qui a fait ce dont on rêve toutes : tout plaquer pour vivre sa passion et … réussir !! En 2014, ce trentenaire Néerlandais avait lâché son boulot d’acheteur pour se lancer dans la préparation. Cela faisait deux ans que ce projet le taraudait alors qu’il passait son temps libre à alléger, modifier, customiser sa moto aux côtés de sa bande de potes. En 2014, il s’est lancé avec ses 9 copains en soutien. Numbnut Motorcycles était né. Deux ans plus tard, et pas moins de 12 préparations à son actif (ou 14 il ne se souvient même plus !!), il était assis là, souriant, épanoui, à la table des grands.

La moto qu’il était venu présenter : un châssis et un bloc moteur de Yamaha XV 950 mais c’est tout ce que vous auriez reconnu de cette dernière. Tout le reste avait été usiné, imaginé, créé de toutes pièces. La moto avait été allégée de 35 kg, son réservoir et sa coque arrière entièrement redessinée en carbone. Le té de fourche supérieur ajouré porte une montre, TW STEEL. A l’avant un tout petit phare en trèfle, à la Van Cleef & Arpel, à l’arrière une selle rouge profond, qui rappelle l’intérieur des Chevrolet d’antan.

Bike shed 2016 : interview d Roderick tw steel

Dans ses tons noir, gris et rouge, la  Yamaha XV 950 TW Steel était puissante et belle tout simplement ! Côté horlogerie : une montre-bracelet au cadran rond, incrusté de carbone, dont le centre ajouré rappelle le disque de frein de sa grande soeur. Elle disposait d’une technologie réservée aux plus grandes, le tourbillon. Un mécanisme très complexe, inventé par français, Abraham Louis Breguet en 1801 (Cocorico !!), qui ne nécessite pas moins de 70 composants dans un tout petit gramme de matière ! Quant à son bracelet, il était en cuir d’Autruche noir cousu de fil du même rouge qui rehaussait les flancs du réservoir la Yamaha.

Ce premier « papier » vous pouvez encore le lire en suivant le lien : http://www.magmotardes.com/bike-shed-2016/

Cela a été un chouette moment pour moi d’interviewer Roderick et d’écrire cet article. Arrivée à la fin, j’ai quand même eu un soucis : comment signer cet article de mon vrai nom quand ce dernier était associé à un univers totalement différent ?

C’est ainsi que j’ai créé Fille Au Guidon, joli pied de nez à Femme Au Volant !

Publié le Laisser un commentaire

Grand Prix de France Moto 2019 : Gagne tes places avec Fille Au Guidon

Les 17, 18 et 19 mai prochain aura lieu sur le circuit Bugatti du Mans, le Grand Prix de France Moto 2019. Deux Français sont engagés en catégorie Reine : Johann Zarco et Fabio Quartararo.

Fille Au Guidon sait que les motardes aussi suivent avec passion le MotoGP et vous offre donc deux places pour aller voir nos Frenchies pilotes le Dimanche 19 mai.

Pour les gagner : passez une commande sur la boutique en ligne ou inscrivez-vous sur les pages FB et/ou Instagram de Fille Au Guidon et indiquez en commentaire du post Moto GP le pseudo de la personne qui vous accompagnera.

Tirage au sort des heureux gagnants mardi 14/05 à 20 heures.

Bonne chance à toutes 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Iron Motors 2019 : Fille Au Guidon, première

Fille Au Guidon aux Iron Motors 2019

Chaque année, les amateurs de motos de caractères attendent l’Iron Motors de Nicolas Sonina avec impatience. Au programme de cette édition 2019, qui se déroulera les 4 et 5 mai : 350 motos à admirer en roulage sur la piste, 1000 autres exposées sur plus d’une centaine de stands. Concessionnaires, préparateurs, artistes, ils sont nombreux à avoir fait le déplacement, et parmi eux, … Fille Au Guidon !!!

Après deux ans d’existence en tant que blog, Fille Au Guidon se lance dans la fringue. Pourquoi ? Parce que, moi, je roule en moto, que je couvre pas mal d’évènements deux-roues et que les vêtements que j’avais fait imprimer pour promouvoir mon blog, vous me les avez réclamés 🙂

Et c’est vrai que, questions vêtements moto féminins, sur le marché, il y a un gros manque !!! A part Eudoxie, que j’adore, il n’y a pas grand monde qui nous propose des sapes sympas !

Et bien ce temps est révolu ! A partir de maintenant, vous pourrez demander à une marque ce dont vous avez besoin et elle le fera. Pourquoi ? Parce que cette marque, Fille Au Guidon, c’est la mienne et que je suis ravie de vous voir de plus en plus nombreuses sur la route.

Fille au Guidon, sur les iron motors 2019, femme en moto depuis 1998

Quand j’ai passé mon permis moto, en 1995 (oui je sais la plupart de vous n’étiez pas nées), j’étais la seule femme sur le plateau. Et, pendant longtemps, je me suis sentie bien seule. Moi, j’étais au guidon mais la plupart de mes copines s’asseyaient à l’arrière. Vous représentez 30% des permis motos maintenant, Mesdames, et je trouve cela génial.

Du coup, je vous ai fait fabriquer mes modèles de sweat, tee shirt, débardeurs, etc.,  et je vais les exposer pour la première fois sur les Iron Motors.

Tous les vêtements et accessoires que je vais vendre sur les Irons Motors, et que vous pouvez aussi trouver sur la boutique, je les ai testé. Je sais que les textiles ne bougent pas, qu’ils sont bio et que leur fabrication a été certifiée par la Fair Wear Foundation. Vous allez rouler en moto ou en scooter avec des vêtements faits pour cela et en plus jolis, féminins, et bons pour la planète et les hommes qui l’habitent.

Les Iron Motors, je les connais bien pour les avoir couverts depuis 2 ans pour Mag’Motardes. Je sais que c’est ssurtout un rendez-vous de mecs . Mais je me dis que vous les accompagnerez peut être ces mecs, ou qu’ils auront peut être envie de vous faire plaisir en rentant, alors j’expose.

Sur le stand Fille Au Guidon, vous trouverez des vêtements et accessoires pour femme en deux-roues mais aussi quelqu’une avec qui papoter moto et chiffon autour d’un petit café, en grignotant des petits gâteaux. Mon stand, sur les Iron Motors, sera comme mon blog et mes pages : conviviale !

En espérant de tout cœur vous rencontrer ce week-end sur les Iron Motors, je vous souhaite une bonne fin de semaine.

Fille au Guidon, vetements moto et accessoires pour les femmes qui roulent en deux roues sur les iron motors 2019

Publié le Laisser un commentaire

Moto Guzzi V7 III Limited : Chrome&Carbon addiction

Pendant les Wheels and Waves 2018, Moto Guzzi présentait sa toute nouvelle édition de la V7 : la Moto Guzzi V7 III Limited, l’alliance subtile de Chrome et de Carbone en 500 exemplaires seulement.

moto guzzi v7 iii limited

Côté caractéristiques techniques, cette Moto Guzzi V7 III Limited, reste une V7 III. Son moteur de 52 chx, avec 60 nm de couple à 4900 tr/min, ronronnera comme une horloge avec son petit balancement gauche droite à l’ouverture des gaz. Ses freins à disque seront suffisants pour un usage quotidien. Sa position de conduite vous permettra d’enquiller les km sans sentir la moindre fatigue. Sa fourche hydraulique télescopique à l’avant et son bras oscillant arrière lui confèreront cette tenue de route que j’apprécie tant 😊.

Mais côté look, la V7 III Limited envoie du lourd !!! Son réservoir de 21L et ses pots en chrome étincellent au moindre rayon de soleil (et sur les W&W 2018, des rayons de soleil on n’en a pas eu beaucoup 🙄).

réservoir chrome moto guzzi v7 iii limited

Ce petit côté rutilant est adouci par ses gardes boues en carbone,

garde-boue carbone de la moto guzzi v7iii limited

et les petits caches latéraux en carbone également.

détail carbone de la moto guzzi v7 iii limited

Et pour bien vous faire comprendre que vous pilotez une V7 exceptionnelle, la tête de fourche est gravée avec le numéro de votre belle.

tete de fourche moto guzzi v7 iii limited

Et moi, j’ai eu la chance monter sur la number one 😁.

fille au guidon de la moto guzzi v7 iii limited

Ce petit bijou vaudra tout de même 10 100€ mais quand on aime … 😉.

Rendez-vous en septembre 2018 pour la voir sur nos routes ✌️

Publié le 2 commentaires

Motardes en été : protégées même avec 35 degrés

En voyant tous ces motard(e)s bras nus, en short, voir en tongs sur les magnifiques routes de Corse, je ne peux m’empêcher de me dire que certain(e)s d’entre nous ont oublié que l’asphalte reste une matière rugueuse même à 35 degrés 🤨 motarde en été en corseA celles et ceux qui se disent « je ne roule pas vite, je fais attention, … » j’aimerais pouvoir dire que la moindre glissade, même à 30 km/h, transforme la route en râpe à peau tendre et que les brulures causées par ces frottements sont extrêmement douloureuses et marquent à jamais les membres touchés. Souvenez-vous de vos gamelles en vélo !!! C’est vrai que mettre un blouson, un pantalon, des chaussures montantes quand le soleil tape sur le casque, cela donne chaud. C’est vrai aussi que la plupart du temps, fort heureusement, aucun obstacle ne vient vous couper la route mais … il suffit d’une fois ! cochon corse surprise corse pour motardes Une petite fois où un mec pressé sort du parking de la plage sans regarder, où un enfant maladroit lâche sa bouée et traverse vite pour la récupérer, où un cochon fatigué décide de faire la sieste au milieu de la chaussée et … vite, vous prenez les freins, pas de chance vous étiez un peu sur l’angle, bing la moto se couche. Pas vite, pas spectaculaire mais … scratch … la peau reste sur le bitume et les fibres de votre joli maillot de bain en nylon s’incrustent dans vos chaires … pas glam du tout la séance pince à épiler pour les retirer à l’hopital d’Ajaccio, pas fashion les bandes qui suintes sur les bras et les jambes, pas cool de devoir rester au sec pendant que les autres vont se baigner … pas sympa la fin des vacances en Corse 😔motarde en été en corseMoi j’ai la « chance » d’avoir été vite sensibilisée aux conséquences de chutes à vitesse réduite mal équipé. A peine mon premier ER5 en main, j’ai enquillé les km avec ma bande de copains. Nous, on était bien équipé et moi je ralais. J’avais trop chaud sous mon cuir de motardes sur la côte d’azur. Et puis un motard en tee shirt, chemisette et claquettes nous a dépassé avec sa compagne courtement vêtue à l’arrière. Personne ne roulait vite, on était en bord de mer et il y avait du monde. Trop de monde. Une voiture a déboité sans prévenir, la moto s’est couchée et j’ai vu les traces rouges sur le bitume et entendus les cris et les pleurs … On s’est arrêté et on s’est occupé d’eux en attendant les pompiers. J’ai béni mon pote qui me répétait de garder mon équipement sur mon maillot de bain et je me suis jurée de toujours rouler avec les membres couverts d’une matière capable de résister à l’abrasion.Depuis 2000, la technologie a beaucoup évolué et de nombreuses marques proposent désormais des jeans et des blousons de toile avec des fibres en kevlar. Le cuir n’est plus la seule matière capable de vous protéger. Vous pouvez désormais rouler en sécurité sans transpirer alors … profitez en 😁A bon entendeur ✌️

Publié le Laisser un commentaire

Balade moto autour d’Ajaccio : Capo di Feno

A vous qui avez décidé de découvrir la Corse en deux-roues, je vous recommande une petite balade moto autour d’Ajaccio.

Capo di Feno est une superbe plage peu fréquentée située à une quinzaine de de kilomètres d’Ajaccio. 15 km, ce n’est pas assez me direz-vous, amis casqués, mais attendez un peu que je vous décrive ce qui vous y attend !

balade moto autour d’ajaccio

Tout d’abord vous montez dans les hauteurs d’Ajaccio en suivant l’avenue du Colonel Colonna d’Ornano puis la route du Vitulo. Une fois sorti de la ville, les virolos s’enchainent. La D11 serpente entre la montagne, les arbres, et le maquis. Ça monte fort, ça tourne sec, de quoi faire vrombir le moteur et crisser les pneus de votre bolide. Les voitures peinent à se croiser, mieux vaut éviter de se déporter.

Une fois le col passé, la D11 toute neuve plonge vers la mer puis vous tournez direction Capo di Feno et là … vous reprenez vos bons vieux réflexes de motards tout terrain. Attention les trous, les bosses, mais mon Dieu que c’est beau !!!

balade moto autour d ajaccio Capo di feno

Au bout de la petite route, un chemin de terre vous permettra d’accéder à la plage de Capo di Feno. Vous voyez au loin les eaux turquoises qui vous appellent ?

En bas du chemin de sable se trouve un parking où vous pourrez garer votre destrier. Dépassez les voitures pour vous ranger à l’ombre des bosquets au fond du parking, cela vous évitera de vous bruler les fesses en remontant en selle.

Si cette première partie de balade autour d’Ajaccio vous a asséché le gosier, une paillote accueillante vous permettra de vous désaltérer avant d’aller faire un plouf.

balade moto autour d’ajaccio plage capo di feno

Pour le retour, vous pouvez emprunter le même chemin qu’à l’aller mais je vous recommande vivement de prendre à droite au lieu de revenir vers le cimetière San Antoine. En suivant le panneau Ajaccio, vous rejoindrez la ville par la côte et pour l’atteindre vous descendrez une superbe route en lacet avec une vue plongeante sur le golfe d’Ajaccio.

Balade moto autour d’ajaccio

Une fois arrivés au rond point du Macumba sur la plage du Scudo vous n aurez plus qu’à longer la mer jusqu’à Ajaccio en laissant les Iles Sanguinaires derrière vous.

Cette balade moto autour d’Ajaccio est recommandée pour tous les motards qui ont envie de se faire une tite journée sympa à la plage, loin de la foule, et en profitant de superbes paysages.

A bon entendeur ✌️

Publié le Laisser un commentaire

New casque Bell Bullitt Carbon Matte : sécurité et légèreté au rdv

Le nouveau casque Bell Bullitt Carbon Matte allie sécurité, légèreté et style.

Inspiré par l’iconique casque Bell Star, le Bell Bullitt Carbon Matte est un intégrale au design rétro. En plus d’être magnifique, sa coque en carbone lui confère une résistance incroyable aux chocs ainsi qu’une légèreté peu commune. Avec ses 1,150 kg, vous allez oublier que vous portez un casque !

Casque Bell Bullitt Carbon Matte 2018

Ce sentiment de liberté est accru par sa visière au champ de vision XXL et la finesse de sa coque qui laisse passer tous les bruits extérieurs à vitesse réduite.

La version 2018 du Bell Bullitt Carbon Matte apporte plus de confort sur ce point que le précédent modèle. Si vous serez capable d’entendre à 50 km/heure, les discussions des passants ou les moteurs des autres usagers, une fois la visière fermée et la troisième enclenchée, le bruit du vent sur le casque reste supportable même à 130 km/h.

visiere casque bell bullitt carbon matte

En ce qui concerne le confort intérieur du casque, Bell a retravaillé toutes les mousses pour supprimer l’effet « barre de front » signalé par les précédents usagers. Les 5 entrées d’air du Bell Bullitt Carbon Matte permettent une bonne aération de la tête.

J’avoue au premier abord avoir été séduite par les reflets des fibres de carbone sur la coque noir du Bell Bullitt Carbon Matte. Je cherchais un intégrale sympa avec un style rétro adapté à ma Moto Guzzi V7. J’aime beaucoup le look des bols mais j’ai vu trop de chutes en 20 ans de pratique pour prendre le risque de me retrouver avec la mâchoire fracturée pour une question de style …

A peine pris en main, le Bell Bullitt Carbon Matte m’a surprise par son incroyable légèreté ! Moi qui souffre souvent des cervicales suite à une chute justement, j’ai particulièrement apprécié sa légèreté et son aérodynamisme. Une fois enfilé (ou plutôt chaussé), je n’avais aucune envie de le reposer !!

New casque ingrale bell bullitt carbon matte

Au guidon de ma Guzzi, j’ai adoré sa visière bien dégagée sur les côtés. Il marquait un point de plus dans la colonne sécurité !

Un super look, un matériau ultra résistant et tout léger, un champ de vision immense … ces d’arguments justifient pour moi son prix de 699€.

Vous pourrez trouver le casque Bell Bullitt Carbon Matte chez tous les bons revendeurs et en particulier chez Elmo Casque rue du Louvre à Paris.

casque integrale bell bullitt carbon matte

Publié le Laisser un commentaire

Women’s Cup FFM 2018 – 3ième manche : nouvelle victoire de Margaux Wanhamm

La troisième manche de la Women’s Cup FFM se déroulait cet après midi sur le circuit Carole non loin de Paris.Sous un soleil de plomb, les essais et qualifications avaient été très éprouvants pour toutes les participantes présentes sur place depuis jeudi.Les filles ont montré toute leur détermination et leur professionnalisme en prenant le départ de cette troisième manche. Regard concentré, tresses serrées, combards affutées.women’s cup FFM 2018En pôle position, Jennifer Houillet #22 rate son départ et permet à Margaux Wanham #52 de prendre la tête. Première place qu’elle conservera jusqu’à la fin de la course, 13 tours plus tard. Jenny ne se laissera pas démonter pour autant et remontera pour finir en seconde position devant Mélodie Coignard #46.women’s cup FFM 2018 podium 100cc Margaux VanhammEn catégorie 600 cc, Anne-Louise Floury #3 remporte la course devant Coralie Quentin Grenier #126 et Sandrine Pionetti #98.women’s cup FFM 2018 podium 600 ccOn déplore malheureusement plusieurs chutes : celle de Jenny Gilles #176 à la fin du premier tour de chauffe. Elle met à terre Aurelie Hoffmann #14, aussi connu sous le nom de Liv’ Viber. Aurélie s’en sort avec une clavicule cassée et devra sans doute abandonner sa saison pourtant prometteuse. En fin de course, c est au tour d’Anne-Sophie Gonçalves #195 de chuter lourdement. On espère de tout coeur qu’elle se remettra vite.Pour celles qui restent en compétition, le prochain et ultime rendez-vous de la Women’s Cup FFM 2018 sera à Alès du 27 au 30 septembre.

Publié le Laisser un commentaire

Women’s Cup FFM : la vitesse au féminin

Comme chaque année, la finale de la seconde manche de la Women’s Cup FFM s’est déroulée en ouverture de la course des 24 Heures Motos ce matin.

Je n’y étais pas cette fois mais, à lire le résumé de course de la FFM, je devine que les filles ont, une fois de plus tout donné et mis le feu à la piste du Circuit Bugatti 🤗

L’année dernière j’avais eu l’immense honneur de couvrir cette seconde manche de la Women’s Cup FFM pour Mag’Motardes aux côtés de Lydia Truglio Beaumont.

3 jours durant sur le paddock, dans les stands, avec ces pilotes femmes qui brillent sur piste. Un grand grand moment très intense. Cette année, nous n’y sommes pas retournées, mon amie Lydia se remettant d’une très mauvaise chute sur l’Africa Eco Race en janvier dernier.

Un grand bravo en tous les cas à Mélodie Coignard pour sa victoire et à Margaux Wanham #52 pour sa seconde place !!!

credits photos Michel Jamin ACD

Margaux qui enchaine avec la course des 24 heures et qu’on va suivre tout le week-end au guidon de sa Suzuki (brassard rouge #58).

Publié le Laisser un commentaire

Rencontre avec Anne-France Dautheville

Livre dédicacé par Anne-France Dautheville Et j ai suivi le vent

Vendredi 6 avril, la soirée de lancement de la saison moto 2018 au BMW Motoloft de Gennevillier fut l’occasion pour moi de rencontrer Anne-France Dautheville.

D’Anne-France Dautheville, je ne connaissais pas grand chose, à part le fait qu’elle avait été la première femme à faire le tour du monde en moto.

Ma surprise fut de taille en rencontrant ce petit bout de femme de 74 ans avec ses beaux cheveux blancs et ses grands yeux verts. Etait-ce vraiment cette femme qui a parcouru la planète en deux-roues alors que si peu de femmes s’aventuraient sur nos routes en moto ?? Oui … Anne-France Dautheville a fait cela a 27 ans, et pas en version Club Med, plutôt en road trip cuir, sueur, mains dans le cambouis, et … sourire malicieux !! Je suis totalement tombée sous le charme de cette sexagénaire à la vie improbable, tout comme mes copines Sandrine et Myriam 🙂

Anne France Dautheville soiree moto loft bmw

Née en 1944 en région Parisienne, Anne-France Dautheville achète sa première mob en mai 68 pour se faufiler dans la capitale malgré les barricades et le métro à l’arrêt.

photo anne france dautheville 1971

En 1971, alors qu’elle vient de quitter son emploi de journaliste, elle s’inscrit pour participer à un raid moto de 4 000 km entre la France et l’Iran, le Raid Orion. Elle est la seule femme des 92 pilotes à prendre le départ sur les champs Elysées en juillet 1972 au guidon de sa … Moto Guzzi 750 !!!!

photo depart raid orion Anne France Dautheville 1972

Anne-France Dautheville ira jusqu’au bout. Plus loin même, car elle continuera son périple avec 11 onze autres pilotes au travers de l’Afghanistan et du Pakistan.

voyage moto anne france dautheville

Parce qu’elle a adoré son voyage et pour boucler le bec à ceux qui disaient qu’elle n’était pas une vraie motarde, elle décide en 1973 de faire un tour du monde au guidon d’une Kawasaki 100 cc.

Ce tour du monde, Anne-France Dautheville va le raconter dans un livre : « Et j’ai suivi le vent »paru en 1975 ». Ce livre a été ré-édité l’année dernière et moi … j’étais complètement passée à côté ! Mais je vais me rattraper !!

Je lui en ai acheté un exemplaire lors de la soirée du Motoloft et Anne-France Dautheville a eu la gentillesse de me le dédicacer. Dès que je l’ai fini, je vous en fais un petit compte-rendu 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Balade moto printanière dans le Vexin

balade moto sur la route des cretes dans le parc du vexin

Petite balade moto sur la route des Crêtes

En ce dimanche matin, un soleil timide semblait vouloir enfin vaincre les nuages. Il n’en fallait pas plus pour que nous décidions de partir en balade moto dans les environs de Paris.

Le printemps signifie retour à la vie pour tous les casqués qui ont passé l’hiver à geler sous la pluie ou la neige. Une route sèche, une température au dessus de 15 degrés, et … nous avons tous la poignée qui nous démange 😉

Qui dit printemps, dit fleurs. Qui dit fleurs dit … Giverny et Monnet. Oui, les motards aiment l’art … et aussi la superbe route qui longe la Seine en hauteur pour arriver jusqu’aux jardins de Monet : la route des Crêtes 🙂

road book balade moto dans le vexin - route des crêtes

Un petit coup d’A13, et nous prenons la sortie Gargenville pour rejoindre Fontenay Saint Père au cœur du Parc du Vexin.  Le soleil n’a pas réussi à percer et la température reste fraiche (en Avril, blabla d’un fil) mais nous avons la banane sous les casques. La route est belle, la campagne défile. Virage à gauche, virage à droite, et ça monte, et ça descend … une balade moto c’est un manège pour les grands !

balade moto en Moto Guzzi sur la route des crêtes

Nous continuons direction Vétheuil et montons la départementale D100 pour arriver sur la route des Crêtes. Les lacets s’enchainent mais on ralentit pour admirer le paysage. Toujours pas de soleil mais pas grave, on se fait une pause au-dessus de la Seine qui serpente.

balade moto en couple sur la route des cretes dans le parc du vexin

On reprend la route vers le château de La Roche Guyon. On enchaine les virolos, c’est rigolo. La faim commence à se faire sentir mais … les motards ont pris d’assaut tous les restos ! Le temps de prendre un tite photo et on repart vers Giverny.

img_1015

Enfin le soleil daigne montrer son nez, le temps de notre déjeuner 🙂

pause déjeuner à giverny pendant la balade moto de la route des crêtes

Mais il repart vite fait, et quelques gouttes commencent même à tomber, alors on décide de rentrer… Cela nous aura fait un belle petite balade moto de 200 km. De quoi garder le sourire même si le week-end est déjà fini 😉

balade moto Guzzi v7 iii stone sur la route des crêtes