Publié par Un commentaire

Rondes au guidon et fières de l’être

Stop aux idées reçues : en Motardie, 48% des femmes portent des tailles supérieures à M. Peut-être serait-il temps d’en tenir compte dans les rayons non ? 🤔

Lorsque vous passez votre permis moto, et que vous êtes une femme, l’une des premières épreuves qui vous attend est … de trouver l’équipement adapté à votre nouvelle vie de motarde !

Fille au guidon

Même si nous sommes maintenant plus de 400 000 à rouler en deux-roues en France, et que nous représentons 30% des nouveaux permis, l’offre en équipement féminin moto est, encore bien souvent, trop courte pour répondre à nos besoins.

Blousons, chaussures, vêtements, tant que vous êtes dans les standards S, M, L, ça passe mais si vous avez le malheur de tailler du XS, du XL ou du XXL … c’est le désert 😫.

Rondes au guidon

Pourtant, d’après notre dernier sondage sur le groupe FB Filles Au Guidon, 47% des motardes s’habillent au delà de la taille M !!

Petit aperçu des résultats par taille :

XS : 6%

S : 7%

M : 39%

L : 29%

XL : 12%

XXL : 7%

Voilà !! Chez les motardes, il y a autant de filles en S qu’en XXL et pourtant, on ne trouve jamais de XXL dans les rayons femmes des accessoiristes motos.

Pour que cela change, il faut que les marques développent des produits en grandes tailles ET que les vendeurs les proposent dans leurs boutiques.

Fille Au Guidon comportait déjà plusieurs modèles de vêtements du XS au XL. A compter du 25 novembre, nous serons aussi capables de vous fournir en XXL 🤗.

vetement moto femme xl et xxl

A vous de jouer maintenant pour que ces produits arrivent jusque dans votre concession préférée ! N’hésitez plus à demander les marques, les modèles et les tailles dont vous avez besoin. Vous représentez 30% des clients de leur boutique, ils vous écouteront 😉

En attendant qu’ils nous passent leurs commandes, vous pouvez vous faire livrer nos grandes tailles en suivant le lien ci-après :

https://filleauguidon.com/motarde-equipement/vetements-moto-femme-grandes-tailles/

Tee-shirts manches courtes ou longues, sweats avec ou sans capuche, avec ou sans zip, avec ou sans moumoute, tout ce que propose Fille Au Guidon a été spécialement développé pour les motardes et en plus, c’est bio et fair trade ❤️

Et, pour participer au développement de la marque, rejoignez le groupe FB Filles Au Guidon (réservées aux filles, pilotes ou passagères, mais aux filles exclusivement 😉)

Publié par Un commentaire

Mumu, 77 ans, la moto dans la peau

Alors que j’étais venu vous présenter la collection Fille Au Guidon sur le Festival Luynes à l’assaut de l’Amérique, en septembre dernier, j’ai fait la rencontre d’une motarde peu ordinaire. Annick, Mumu de son petit nom, a 77 ans et depuis 47 ans, c’est elle qui pilote !

Le 14 septembre dernier, ma pomme et mes tee-shirts étions sur le Festival Luynes à l’assaut de l’Amérique. Ce rassemblement incroyable de fans de la culture US est devenu un incontournable dans la région Touraine. Depuis 5 ans, les Narvalo’s Bikers convient plus de 44 000 personnes à venir danser, chanter, manger et admirer Mustangs, Indians, Harley, et Boss Hoss avec en prime une tripotée de shows et d’animations. C’est juste génial.

En ce samedi 14 septembre matin, j’étais sur mon stand à côté de mes amis de Boss Hoss France, quand tout à coup, je vois débouler à toute berzingue sur sa trottinette électrique, Annick dite Mumu. La petite dame, pleine de peps, entame la discussion.

Elle a 77 ans, des cheveux blancs et un sourire à décrocher la lune. Et en plus, c’est une motarde !!! Elle a longtemps roulé sur son trail Honda 125 avant de décider, en 1982, de passer son permis gros cube suite à une chute avec son mari comme pilote. En 40 ans, elle en a eu des motos Mumu !! Honda, Yamaha, Harley, elle ne se souvient même plus de tous les modèles.

Fan de motos, elle est allée deux fois à Daytona, en 1990 et 1992, « incroyable cet endroit !! des motos partout !!! » Elle y à même rencontré Johnny. Depuis toujours, elle passe beaucoup de temps dans son motoclub de Huisme et, depuis 10 ans, elle est commissaire de piste au Vigeant et à Magny-Cours.

Les années passants, elle a lâché les gros cubes pour revenir à une petite 125 custom. Et puis cette année, elle a décidé qu’il était temps de … passer au quad !!! Et bien oui !!! C’est presque pareil après tout !!!

Ses motos maintenant ornent son salon et son nouveau jouet, sa trottinette électrique, la fait bien marrer.

Son message à toutes les nouvelles Filles Au Guidon :

 » J’encourage les femmes a passer leur permis malgré les machos. La moto, c’est la liberté !!! »

On est bien d’accord Mumu !!! Longue et heureuse vie à toi ❤️

Mumu motarde de 77 ans

Publié par Laisser un commentaire

FSBK 300: retour de Lucie Boudesseul dans le Championnat

Cette année, deux pilotes femmes sont engagées dans le Championnat de France Superbike. L’une d’elle s’appelle Lucie Boudesseul, elle n’a que 15 ans et roule en catégorie SSP 300 sur Kawasaki. C’est sa première saison en vitesse. Après une grosse chute en Mai dernier, elle faisait son retour en championnat, ce week-end, sur le circuit Carole.

Lucie Boudesseul est tombée dans la marmite quand elle était toute petite. A 5 ans, elle rêvait déjà de piloter un Piwi !! Ces parents sont motards mais trouvent cela bien jeune, et on les comprend. A 14 ans, ils lui offrent une Moto Cross 140 Dirt.

Le pilote Philippe Muhlmeyer, patron du team RR, est un ami de la famille. Il souhaite monter une équipe féminine pour le Trophée Grand Ouest d’Endurance de 2017. Lucie passe les tests avec brio. S’en suivent deux années de championnat où l’équipe termine systématiquement 1ère féminine et bien souvent dans le premier groupe tous sexes confondus.

Crédits Photo : SPS-Speed Photo Sport Albert Morales Fotografía

Après un an et demi de compétition en endurance, Lucie Boudesseul a envie de découvrir autre chose. Le Team RR est engagé en Promosport. En juillet 2018, Lucie fait ses premiers tours de piste en catégorie 125. Révélation !! Pour elle et pour son entourage !!

Elle tanne ses parents pour avoir une 400 Kawasaki et entrer dans la cour des grands.

David Veillon, qui entraine les pilotes MotoGP sur son simulateur (DVS-Motorsport simulation & coaching ) remarque la jeune pilote. Il l’invite à pousser la porte du Championnat Espagnol. En fin d’année 2018, elle s’entraine dur avec eux et réussi les tests mais le ticket d’entrée du RFME est très élevé. Trop.

Qu’à cela ne tienne, Lucie Boudesseul s’inscrit au Championnat de France Superbike avec une Kawasaki 400 préparée par Dafy La Rochelle, des amis de David.

Crédits Photo : Alain Cristol

Pour sa première course de Championnat de France, au Mans en Avril dernier, sa moto n’est livrée que le vendredi soir et … d’origine. Lucie Boudesseul rate les essais libres du vendredi et attaque ceux du samedi matin avec une moto pas tout à fait au point pour ne pas dire, pas du tout … Malgré cela, elle se qualifie et termine 13ième de la première course et 14ieme de la seconde, prenant 6 points au Championnat.

A Nogaro, en Mai, elle chute sur la première course mais réussi à marquer des points dans la seconde, malgré un moteur qui coupe.

Le mauvais oeil s’acharne sur elle. Lors d’un entrainement au Vigeant, elle chute à nouveau et cette fois, se blesse. Clavicule cassée : opération suivie de 3 mois d’immobilisation pour consolider. Elle attaque la rééducation début juillet.

Vendredi, c’était son grand retour après 3 mois sans pilotage. Sans son entraineur, sans son mécano, mais avec le soutien inconditionnel de ses parents, Lucie Boudesseul a mené sa moto sur la grille de départ de la 6ième, et avant dernière étape, du FSBK.

Crédits Photos : Alain Cristol

Elle nous confie :

« Il fallait que je le fasse. Sans mécano, sans entraineur, avec ma moto réglée pour Ledenon et sans jeux de pneus de rechange mais il fallait que je le fasse. Lors des essais de vendredi, j’ai pris mes marques. La douleur était ok. Samedi après midi, j’ai réussi à me qualifier 16ième. Dimanche matin, j’ai gagné deux places sur mes adversaires tout en économisant mes pneus. L’après-midi, les conditions étaient très difficiles. il faisait très chaud. Mes pneus usés glissaient sur la piste. J’ai joué la sécurité et j’ai à nouveau terminé 14ième, prenant de nouveaux points. C’était un week-end de reprise, de remise en confiance et cela a fonctionné. »

A Albi, les 14 et 15 septembre prochain, pour la dernière manche du Championnat, Lucie Boudesseul aura sa moto réglée, son mécano et son entraineur sur place.

Accrochez vous les loulous, ça va dépoter !!!

Credits Photo : Jonathan Biche

Crédits Photo Couverture : Patgoguet

Publié par Laisser un commentaire

WSSP 300 : toutes derrière Steffie Naud

Dans le Championnat du monde Superbike 2019, nous avons la chance d’avoir une pilote Française engagée dans la catégorie 300 : Steffie Naud. Après un début de saison difficile, cette dernière change de team. Une décision difficile et onéreuse mais indispensable pour finir la saison.

Steffie Naud a 28 ans, elle est Française et est en train de réaliser le rêve de toutes les pistardes de l’Hexagone : elle roule au niveau international. Au guidon de sa Kawasaki 400, elle a déjà participé aux 5 premières courses du Championnat du Monde Superbike.

Un mental d’acier, un physique retrouvé, Steffie Naud force le respect sur la piste mais la discipline est plus qu’exigeante. Pour performer, quel que soit le niveau, mais encore plus à l’international, il faut certes un bon pilote mais aussi une bonne moto et surtout une alchimie parfaite entre le pilote et sa team.

Steffie Naud kawasaki sbk 300

Ce trio parfait, Steffie pensait l’avoir trouvé mais après 5 courses, elle a fini par accepter que ce n’était pas le cas.

Trouver un guidon pour une telle pilote est facile mais le financer, beaucoup moins !! Les motos, les déplacements, les mécanos, … tout cela a un prix même quand le team est constituée de bénévoles. Et plus la team est performante, plus elle est chère !

Steffie avait réussi à trouver les fonds pour financer sa saison 2019 mais les premières courses ont vidé ses économies.

Elle a cassé une nouvelle fois sa tirelire mais fait une nouvelle levée de fond pour les 3 prochaines courses dont Donington en Grande Bretagne, dans 5 jours !!!

Fille Au Guidon est encore une toute petite marque mais nous avons décidé de lui venir en aide. Steffie nous l’avons déjà vu rouler et on aime son parcours, sa force et sa gentillesse. Alors, on a nous aussi cassé notre tirelire pour qu’elle puisse continuer l’aventure. Et on va suivre de près son retour sur la piste avec sa nouvelle équipe la Team 2 Racing de Roberto Antonnellini 🤗.

Chaque euros compte. Si vous voulez vous aussi soutenir cette pilote, vous pouvez lui faire votre don sur la cagnotte leetchi :

https://www.leetchi.com/c/steffie-naud-en-mondial-supersport300

Allez Steffie !!! On est toutes derrière toi ✌️❤️👩🏻‍🦰

steffie naud au depart course wssp 300