Fille Au Guidon

Marque Française collaborative entièrement dédiée aux femmes en deux roues

Fille Au Guidon

Vêtements et Accessoires développés par des motardes pour toutes les Femmes qui roulent en deux-roues.

Nouveautés

Fille Au Guidon, le Blog

Publié le Laisser un commentaire

Sonia Barbot : jusqu’au bout du trail

Les fans de rallyes routiers la connaissent bien. Sonia Barbot, c’est un grand sourire, une ténacité à toute épreuve et des km de pistes ou de chemins au guidon de ses Yam. Ce week-end elle se frottait au Hard Defi, un trail extrême en haute Dordogne et Limousin. interview rien que vous

Fille Au Guidon : « Bonjour Sonia, après un an de covid, tu reprends enfin le guidon avec le Hard Défi Tour, peux tu nous expliquer ce qu’est cette course ? »

Sonia Barbot : « Salut Sandrine, le hard défi tour est un évènement trail. Ce n’est pas une course mais un raid off road (hors piste ou tout terrain) où une trace doit être suivie (GPS ou road book papier). On y retrouvera des contrôles de passages, du ravitaillement avec pause repas et essence. En deux jours on doit faire plus de 600km. Le but étant de rallier l’arrivée avant 20h au dernier cp (contrôle de passage) si on veut faire parti des « finishers ». Je prendrai le départ demain avec ma Yamaha Ténéré 700 sous le numéro 78.
L’année 2020 a été compliquée sportivement et 2021 prenant le même chemin, j’ai décidé de planifer pas mal d’événements Trail off road en plus du Cfrr.
c’est quelque chose que j’affectionne beaucoup depuis le gs trophy international en Mongolie et ne sachant pas si la compétition pourrait reprendre je ne voulais pas rester sans objectifs.
Pour ce qui est du rallye routier, la première manche arrive vite. Dans un peu plus d’une semaine je serais sur le rallye de la Sarthe. Le championnat complet a été amputé de deux courses, les 4 autres sont validées. Je serais donc au départ avec la yamaha Niken numéro 134.

FAG : « Comment t y es tu préparée ? »

SB : « Entre le confinement et mes sorties Trail je n’ai pas beaucoup roulé avec le Niken cette année à vrai dire mais j’avais déjà pas mal avancé sur des petites modifications nécessaire en 2020 avec tests de validation sur piste. Donc je sais que la machine vas bien, y’a plus qu’à remettre le pied à l’étrier.

FAG : « Quelles modifications as tu fait que ta moto ? Pourquoi cette moto ? »
La niken fait parler, elle interpelle, elle choque même quelquefois les motards avec ces 3 roues et sa « gueule » de transformer. Alors pourquoi ne pas aller la comparer aux autres motos sur du rallye routier. Pour la rendre plus compétitive je lui ait monté un amortisseur emc et tout le freinage Beringer. Un éclairage additionnel avec support maison grace à Vocenty. Des pneus qui vont bien et un encrage pour mon airbag. J’avais aussi monté une bulle haute pour la spéciale sur le circuit du Bugatti mais celle ci n’as pas pu être validée.

FAG : « Quel est ton programme 2021, 2022 et tes ambitions ? »

SB : « Faire le Championnat complet en Cfrr 2021 j’aimerais montrer que la niken est capable de rouler vite, au même titre qu’une moto classique. Je n’ ai pas d’objectifs de classement à ce jour, je verrais après la Sarthe comment je ressens les choses.
Cette annee je serais sur la Manche d’endurance des 24h00 de Barcelone avec le team scolaire FMR34, projet pédagogique mutuelle des motards de Montpellier début juillet. Nous sommes engagés à 4 pilotes sur un R1 préparé par la section compétition du lycée Pierre Mendes France.
Pour 2022 je voudrai continuer le trail mais en intégrant la competition rallye raid donc sûrement l’engagement au Hélas rallye (Grèce) en Ténéré 700. Ensuite je verrais car les budgets sont bien plus élevé qu’en rallye routier.

FAG : « Pour celles et ceux qui nous rejoignent, peux tu revenir sur tes premiers pas en rallye ?

SB : « J’ai commencé le rallye en 2013 avec mon 1000 gsxr, la discipline m’a plu et j’ai fait la saison complète l’année d’après ou j’ai gagné mon premier titre féminin et 3eme espoir. »

FAG : « Quels conseils donnerais tu à celles qui veulent se lancer ? »

SB : « Ne pas se poser trop de question car l’ambiance en rallye routier est excellente et tu trouveras toujours de l’aide sur les paddock. Pas besoin de préparation hors de prix ni de capacité de pilotage hors pair. la discipline à plus de 100 ans, tu paies, tu t’engages et tu roules.

FAG : « Un mot pour les filles au guidon? »

SB : « Si tu veux en savoir plus n’hésites pas à m’envoyer un message sur insta ou fb tu peux t’abonner aussi pour voir comment ça se passe de l’intérieur. Je me ferais un plaisir de te répondre en tout cas. Et si tu veux t’engager et tenter l’aventure il reste encore des places pour les 4 courses. Merci à Fille Au Guidon de mettre la femme à l’honneur dans un monde un peu matcho quelque fois 🙂 »

Publié le Laisser un commentaire

Amandine Creusot : la Fille Au Guidon des 24h Motos 2021

Amandine Creusot est la nouvelle pilote du team Fille Au Guidon et sera la seule femme à participer aux 24h du Mans Motos 2021

Elle s’appelle Amandine Creusot, dite la Tornade. Cette pilote moto Française de 35 ans, originaire de Besançon, écume les podiums d’endurance depuis 10 ans. Du haut de ses 1m55, elle sera la seule femme à prendre le guidon pour la 44ième édition des 24h du Mans Moto avec le Team 202 de la Police Nationale. Son parcours, ses objectifs, ses conseils à celles qui souhaitent se lancer en course d’endurance, interview exclusive de la nouvelle pilote qui rejoint le Team Fille Au Guidon.

Fille Au Guidon : « Bonjour Amandine, tu roules en compétition depuis 2011 et tu as un beau palmarès à ton actif, peux-tu nous raconter tes débuts ? Comment es- tu tombée dans la marmite moto ?? « 

Amandine Creusot : « Bonjour Sandrine, je suis tombée dedans par hasard. Je faisais de la moto sur route avec mon 650 Bandit et avec une bande de pote on s’est dit qu’on allait essayer la piste. J’ai débuté la piste en 2010 sur un malentendu et j’ai fais mes premières courses en 2011. Ma progression au départ a été très rapide c’est pourquoi j’ai tout de suite voulu faire de la course. « 

FAG :  » Qu’est ce qui t’a poussé à faire du circuit ? Quel plaisir y trouves-tu ? Continues -tu de rouler sur route ? « 

AC : « Je roulais trop vite sur route. Avec les potes c’était tout le temps la surenchère et j’ai préféré aller me battre contre eux sur piste car ça allait mal tourner sur la route. Le plaisir c’est surtout de pouvoir exploiter sa machine dans des conditions très » safe » ! Aujourd’hui je roule sur route avec un MT10, la petite sœur de ma R1 mais je vois clairement les choses sous un autre angle et j’ai bien plus conscience du danger qu’à l’époque. « 

Crédits Photos : Laurent Berthe

FAG : « Tu as déjà remporté plusieurs courses d’endurance. Qu’est ce qui t a amené dans cette discipline ? Qu’est ce que tu y trouves et comment arrives tu à concilier ta passion et ton travail ? »

AC : « J’ai été titrée championne de France d’endurance en 600cc en 2015 si mes souvenir sont bons et j’ai gagné 2 fois avec mon équipe du Girls Racing team, les 24 heures de Barcelone en catégorie 600cc. Ce sont de supers souvenirs pour moi. J’aime l’endurance pour toute la magie que ca dégage, le dépassement de soi, autant sur la plan physique que mental et l’esprit d’équipe ! Je me suis orientée vers l’endurance d’une façon assez naturelle car j’ai toujours eu du mal a montrer ce que je savais faire sur des courses de vitesse. A chaque passage de damier je me disais « mais non mais déjà ? je n’ai pas eu le temps de faire ce que je voulais ». J’ai fini par être frustrée en vitesse et j’ai retrouvé plaisir à rouler en endurance. Entre mon boulot et ma passion … eh bien j’ai une vie a 100 à l’heure. Mon patron était un sponsor avant d’être mon patron, il savait donc dans quelle galère il s’engageait. J’ai des horaires un peu plus aménagés, du moment que le taf est fait (peu importe ou et de quel manière), ca convient à mon chef 🙂 »

FAG : « Après un an de Covid, ton programme pour 2021? »

AC : « Galère cette année de Covid ! Ca m’a fait perdre un peu en condition physique mais je bosse tous les jours pour récupérer ce que j’ai perdu. Au programme de cette saison : le championnat de France d’endurance aux côtés de Gabin Bruyat (qui est également mon conjoint dans la vie de tous les jours) et le mondial d’endurance au sein du team 202 de la Police Nationale. »

Crédits Photo : Laurent Berthe

FAG :  » Et pour la suite ? Tes ambitions, tes rêves ? »

AC : « La suite … j’en sais rien a vrai dire. Si 10 ans en arrière tu m’avais dis que je roulerais un jour à Sepang en Malaisie contre Franco Morbidelli, ou que je pourrais battre le record de participation de Magalie Langlois aux 24 heures du Mans … je n’y aurais pas cru. Alors mes rêves … je vis aujourd’hui des choses qui étaient bien au delà de mes espérances. L’ambition que je peux avoir à court terme est de remporter le championnat de France d’endurance en 1000cc »

FAG: « Quels conseils donnerais-tu à celles qui veulent se lancer à leur tours en compétition d’endurance ? »

AC: « FONCE ! Ouais je sais je ne suis pas pédagogue (c’est pas mon métier :P). IMPOSSIBLE IS NOTHING 🙂 »

FAG :  » Un petit mot pour toutes les Fille au Guidon ? « 

AC : « Ne vous laissez jamais déstabiliser par les critiques. Si j’avais écouté les gens sur les paddocks quand j’ai commencé la compétition, je ferais du tricot aujourd’hui. Il faut toujours croire en soi 🙂 »

Les 24h du Mans Motos se dérouleront à huit clos le week-end prochain. Fille Au Guidon est fière de pouvoir intégrer Amandine Creusot dans son team et vous remercie, vous, toutes et tous, qui achetez les vêtements et accessoires Fille Au Guidon, de nous permettre ainsi de soutenir une autre pilote moto Française pour cette saison 2021. Nous la suivrons de son arrivée sur le paddock à la fin de la course et vous ferons partager, de l’intérieur, cette course mythique. Stay Tuned !!!!!

Pour trouver la boutique la plus proche de chez vous => Boutiques Fille Au Guidon

Palmarès d’Amandine Creusot #41

2013 : Victoire en 600 cc au 24h de Barcelone

2014 : Vice Championne de France d’Endurance 600 cc (5 podiums sur 6 course) – 2ième place aux 24h de Barcelone

2017 : 30ième au scratch et 15ième en catégorie Superstock au 24h du Mans – 19 ième au scratch et 8ième en Superstock au Bold ‘Or au Castellet

2018 : 33ième au scratch et 17ième en catégorie Superstock au 24h du Mans

Publié le Laisser un commentaire

Team Pilotes Fille Au Guidon : Compte rendu des courses du Week-end

Ce week-end des 24 et 25 avril 2021, les Filles au Guidon étaient nombreuses sur la piste du circuit Paul Armagnac à Nogaro. Lucie Boudesseul #3 et Justine Pedemonte #125 courraient pour la seconde manche du Championnat de France SusperSport 300. Pas moins de 25 pilotes femmes courraient quand à elles pour la première manche du Championnat de France Féminin Women’s Cup.

Championnat de France SuperSport 300

Les deux courses de cette seconde manche du Championnat de France SuperSport 300 ont eu lieu Dimanche 25 pour nos deux pilotes Lucie Boudesseul et Justine Pedemonte. Une journée sous tension avec de nombreuses chutes en particulier lors de la seconde course.

Crédits photo : Lucie Boudesseul Page Pilote

Lucie Boudesseul #3 fait un très beau week-end. Elle réussit à terminer 10ieme la première course et remonte en 7ieme place sur la seconde qui sera interrompue suite à la chute de nombreux pilotes à qui nous pensons bien fort ce soir. Lucie obtient 15 points sur le week-end, ce qui la place 8ime au championnat.

Crédits Photo : GGCOX Racing pour Justine Pedemonte

Justine #125 retrouve son rythme à mi course sur sur la course 1 mais le drapeau rouge met fin à sa remontée. elle termine 17ieme. Grâce à ses chrono elle part 12ieme pour la course 2. Elle y remonte en 7ieme place mais chute sur une trace d’huile conséquence des chutes des pilotes qui la précèdent. Elle ne pourra finir la course mais va bien et sera de retour, plus motivée que jamais on n en doute pas, les 29 et 30 mai sur le Circuit de Lédenon pour la troisième manche du Championnat.

Championnat de France WomensCup FFM

Crédits Photo : Women’s Cup 2021

La première course de la première manche du Championnat de France Women’s Cup s’est déroulée le samedi 24 avril. Résultats :
Catégorie 1000cc
🥇 Melodie Coignard
🥈 Natacha Rémy
🥉 Beatrice Girard
Catégorie 600 cc
🥇 Lola Delaune
🥈Marie Laure Pouget
🥉 Gex Alicia (Rookie !!!)

Lors de la seconde course du dimanche, pas de changement sur le podium 1000cc.

En 600 cc, Lola Delaune #9 reste sur la première marche suivie de Marie Laure Pouget #155 et de Santelli Caroline #40.

Côté Rookies, 🥇 Lucie Leboeuf #7 en 1000cc arrive en tête avec une belle 4ieme place, suivie par 🥈Gex Alicia #44 en 600cc qui termine à la 12ieme place et 🥉 Auriane Wallerich #64 en 600cc en 16ieme.

Elle vous donnent toutes rdv les 26 et 27 juin sur le Circuit de l’Anneau du Rhin pour la seconde manche du Championnat

Bon retour à toutes chez vous et encore BRAVO pour ce week-end de dingues !!!!

💋🏍✌️