Publié le Laisser un commentaire

Audrey Dupuy – SpeedWay et Grass Track : cap sur 2021

Audrey Dupuy est la seule pilote féminine Française à pratiquer le speedway et le long track en compétition. Au guidon d’une moto au moteur surboosté et sans frein, les adeptes de ces disciplines extrêmes, tournent à grande vitesse sur un anneau de terre, rivalisant d’adresse et folie.

Depuis l‘année dernière Fille Au Guidon soutient cette jeune pilote. Nous la retrouvons en ces premiers jours de février, prête à en découdre à nouveau avec l’anneau pour une nouvelle saison 2021.

Fille Au Guidon : « Bonjour Audrey, la saison 2021 commence bientôt pour toi, quel est ton programme pour cette nouvelle année ? »

Audrey Dupuy : « Pour cette année je vais tout d’abord reprendre les entraînements, puis enchaîner sur la ligue national de Speedway en catégorie promotion cup. Puis au mois de mai les courses de long track commenceront. Et bien entendu je travaille le physique en attendant la reprise. »

Fille Au Guidon : « Tu as lourdement chuté en fin de saison dernière, comment te sens tu maintenant ? Comment as tu réussi à remonter ta moto ? »

Audrey Dupuy : « Je viens de finir ma rééducation de la cheville et du pouce. Je n’ai pas retrouvé encore toute la mobilité de mon pouce, je n’arrive pas à le plier complètement. Mais, malgré ma chute, je reviens plus forte que jamais. Je suis très motivée. Maintenant j’attends le premier entraînement pour pouvoir piloter à nouveau. je ne suis pas remontée sur la moto depuis ma chute. Malheureusement lors de cette chute j’avais plié toute la moto. J’ai été contrainte dans acheter une autre et de la monter cet hiver pour cette nouvelle saison. »

Fille Au Guidon : « Comment décrirais tu ta saison 2020 ? »

Audrey Dupuy : « Avec cette pandémie beaucoup de courses ont été annulées. J’en ai fait quelques unes quand même mais j’ai surtout consacrée ma saison 2020 à faire beaucoup d’entraînement pour me préparer au mieux pour 2021. »

Fille Au Guidon : « Dans quel état d’esprit es-tu en ce début d’année 2021 ? »

Audrey Dupuy : « J’espère que 2021 sera meilleure que la saison dernière et que toutes les courses vont se faire correctement et ne s’annuleront pas. Je commence les entraînements dès que le temps le permettra, j’ai hâte !!! En tous les cas, je tiens à remercier Fille Au Guidon pour son soutien. Sans vous rien ne serait possible. »

Audrey Dupuy est licenciée au Moto Club du Marmandais dans le Sud Ouest. C’est la seule pilote Française à participer aux compétitions nationales et parfois internationales. Grâce aux ventes de vêtements et d’accessoires Fille Au Guidon, nous pouvons la soutenir financièrement et faire en sorte qu’une Française brille sur les podiums de cette catégorie extrême en moto.

Pour découvrir la collection de vêtements et accessoires que nous développons pour les femmes qui roulent en deux-roues, vous pouvez vous rendre dans l’une de nos boutiques partenaires dont le réseau s’agrandit chaque semaine:

  • LNLM – 245 rue Lecourbe à Paris
  • Maxxess – 16 rue Jean Le Hô à Rennes
  • Dafy Moto – 3 rue Roger Dion à Blois
  • Moto Axxe – 878 rue de la Bergeresse à Olivet (Orléans)
  • Maxxess – 9 rue Francis Garnier à Bordeaux
  • Maxxess – Parc Millesime à Thillois (Reims)
  • Maxxess – 32 rue Lafayette – Maxéville (Nancy)
  • Brigitte Moto – 108 av Rolland Carraz – Chenôve (Dijon)
  • Yamaha Team Menduni – 7 Rue Jules Flandrin – Grenoble
  • Maxxess – 168 avenue d’Aix les Bains – Annecy
  • Fred Motors – 300 allée du Limousin – 26 300 Bourg le Péage (Valence)
  • Maxxess Lyon – 58 chemin de la Bruyère – 69 570 Dardilly
  • Dafy Moto La Rochelle – ZAC de Belle Aire Nord, 16 Rue Léonard de Vinci – Aytré
Publié le Laisser un commentaire

Portrait Pilote : Audrey Dupuy, The Grass Track’s Girl

Elle s’appelle Audrey Dupuy et pratique le Grass Track depuis l’âge de 6 ans. Elle en a 26 maintenant et reste encore la seule Française engagée en compétition. Comment voit-elle son sport ? Que lui apporte cette discipline extrême ? Quels conseils donnerait-elle à celles qui veulent se lancer sur la piste ? Interview tout en passion pour Fille Au Guidon.

Audrey Dupuy est tombée dans le Grass Track à l’âge de 6 ans. Regarder son père tourner sur la piste verte et ocre lui a donné très tôt l’envie d’enfourcher l’un de ces drôles d’engin. Grass Track signifie piste d’herbe. Les adeptes de ce sport moto extrême se défient sur une piste herbeuse (du moins sur les premiers tours) au guidon de motos qui ont la particularité, entre autres, de ne pas avoir de frein et de n’avoir que deux vitesses. Première tu bondis en avant, deuxième t’enquilles et après … tu coupes et tu gères en glissade à chaque virage. Très spectaculaire et très physique, cette discipline a rencontré un franc succès dans le Sud Ouest dès le début des années 30, tout comme le Speedway qu’Audrey Dupuy pratique aussi.

Audrey Dupuy pilite des motos de Grass Track
Crédits Photos : VC Photography

Question : « Bonjour Audrey, tu fais du Grass Track depuis tes 6 ans. Qu’est ce qui t’as attiré dans ce sport? »

Réponse : « Ce qui m’a attiré dans ce sport c’est la glisse et ce fameux départ au start. Cette adrénaline à chaque tour. Cette moto sans frein, alimentée au méthanol, justement ce côté pas comme les autres motos m’a directement attiré. Puis j’ai suivi les traces de mon papa qui pratiquait aussi ce sport. Ma maman dès mon plus jeune âge m’a amené autour des pistes et mes yeux pétillaient. »

Q : « Quels sont les grands défis à relever pour être un bon pilote de Grass Track? »

R : « Je pense que pour être un bon pilote il faut avoir un bon entraînement physique et s’y tenir tout au long de l’année et ne surtout rien lâcher. S’entraîner aussi sur la moto, savoir bien faire les réglages dessus pour gagner en vitesse. »

Q : « Vos motos sont bien particulières. Comment se procure-t’on et entretient-on ce type d’engins ? »

R : « En effet ce sont des motos bien particulières, elles ne possèdent pas de frein et sont alimentées au méthanol. Le speedway, une seule vitesse pas d’amortisseur à l’arrière, le grass track deux vitesses mais cette fois ci avec un amortisseur à l’arrière. Ce sont deux motos différentes. »

Audrey Dupuy est la seule pilote Française de Grass Track
Crédits Photos : Seb GT

Q : »Tu es la seule Française engagée en compétition de Grass Track. Mais pourquoi donc à ton avis ? »

R : « Je suis la seule femme engagée en compétition en France, et je ne saurais répondre à cette question, malheureusement je ne sais pas et pourtant j’aimerais que d’autres femmes franchissent ce pas. »

Q : « Quels sont tes objectifs pour la saison 2020? »

R : « Mes objectifs sont de participer à la ligue de speedway. De faire le championnat de ligue de grass track et de speedway et me placer dans les trois premières places mais je dois avouer que cette année je veux viser le titre. »

Audrey Dupuy vise de podium du championnat de Grass Track en 2020
Crédits Photos : Audrey Dupuy

Q : « Quels conseils donnerais-tu à celles qui veulent se lancer dans la discipline? »

R: « Depuis plusieurs années je me demande pourquoi aucune femme ne veut ou n’ose pas pratiquer ce sport et j’avoue ne pas avoir trouvé de réponse. C’est peut être par peur de ce que les gens penseraient, ou par peur d’affronter que des mecs. J’ai envie de vous dire, à vous toutes, toutes les femmes, que ce sport est aussi fait pour vous, il suffit juste de se préparer physiquement et de s’entraîner au maximum. Osez franchir ce pas, vous aurez une certaine liberté à piloter ce genre de moto qui je le rappelle n’a pas de frein et vous aurez toujours cet esprit de compétition qui prendra le dessus, plus aucune peur de piloter contre ce monde de mecs. Alors venez, accompagnez moi sur ces pistes et roulons ensemble ! »

Gaz Grass’ Girl ✌️🏍💋

Crédits Photos : Audrey Dupuy