Publié par Laisser un commentaire

Fabio Quartararo : El Diablo remporte le GP d’Espagne ce week-end

Il est Français, il n’a que 21 ans. Dans les paddocks et sur la piste, on l’admire pour son talent et son humilité. Dimanche, à Jerez, Fabio Quartararo, a remporté son premier GP et nous, les motardes et motards de France, on est toutes et tous trop fier(e)s de lui 🤗

Fabio Quartararo, c’est LE pilote moto Français qu’on rêve de voir Champion du Monde. Un sourire à décrocher la lune, un talent fou, un travailleur acharné qui garde la tête froide, un mec sympa qui ne se la joue pas … un ovnis tant sur la piste que dans les paddocks.

Fabio Quartararo a 21 ans mais cela fait déjà 5 ans qu’il courre en Championnat du Monde. Né à Nice le 20 avril 1999, il roule depuis son plus jeune âge. La moto, c’est toute sa vie. Ses premières passes d’armes, il les fait dans le Championnat CEVMoto 3 Espagnol qu’il remporte en 2013. Précoce et prodigieux, après un nouveau titre en 2014, le petit pilote Français obtient une dérogation pour courir en Championnat du Monde en 2015.

A 16 ans, Fabio Quartararo attaque le Championnat du Monde Moto 3. Lors des essais officiels, il explose les chronos. El Diablo s’offre son premier podium une semaine avant son anniversaire à Indianapolis pour le Grand Prix de États Unis. À Jerez, pour sa quatrième course, il fera là pôle et finira quatrième.

Tout le monde voit en lui un pilote exceptionnel, un génie précoce mais le Frenchy n’arrive pas à concrétiser sur la saison 2016. En 2017, il attaque la Moto 2 sans parvenir à finir mieux que 6ieme. En 2018, Fabio Quartararo revient enfin sur les podiums. Le 17 juin à Barcelone, il remporte le Grand Prix Moto 2 de Catalogne. Il termine second en juin sur le circuit d’Assen et premier, mais déclassé, au Japon à cause d’une mauvaise pression de pneu.

La porte de la catégorie Reine s’ouvre enfin l’année dernière avec le Team SRT Yamaha 🥳🥳🥳.

Début mai 2019, Fabio Quartararo réalise sa première pôle position pour le Grand Prix d’Espagne à Jerez (décidément il l’aime bien ce circuit 😜). Il ne finit pas cette course suite à des problèmes mécaniques au 13 ieme tour. Le 19 mai, sur le circuit Bugatti, pour le Grand Prix de France, il se classe 8ieme mais en signant le tour le plus rapide.

Le 16 Juin, Fabio réitère la pôle lors du Grand prix de Catalogne et concrétise en course en montant sur la seconde marche du podium. C’est son premier podium en Moto GP !

Le 29 juin, à Assen, il refait la pôle position et obtient la 3 ieme marche du podium avec, en prime, le record de vitesse de la piste, exploit qu il réitère lors du Grand Prix de Thaïlande à Buriram le 6 octobre qu’il finira second dernière Marc Marquez.

Fabio Quartararo finit la saison 2019 avec 192 points, en 5 ieme place du Championnat et est sacré « Rookie of the year ». 👏👏👏

En janvier, nous apprenions qu’il succéderait à Valentino Rossi dans le team officiel Yamaha pour la saison 2021. Yamaha lui confie même une moto identique à celle du team officiel.

Il nous aura fallu attendre le 18 juillet pour voir Fabio signer la Pole du premier Grand Prix de la saison 2020. On espérait tous que le lendemain serait brillant mais on gardait la tête froide. comme lui. Fabio Quartararo a finit premier hier. Premier pilote Français à remporter un Grand Prix depuis 1999. Drôle de hasard …

Merci Fabio !! Merci pour ton travail et ton talent, merci pour l’exemple que tu donnes, un vrai beau champion ❤️

Son résumé de course au micro de Canal + :

« Je n’arrive pas à réaliser que j’ai gagné mon premier Grand Prix. Ça avait très mal commencé, j’ai pris un mauvais départ, fait un mauvais premier tour. J’étais derrière les Ducati (de Miller et Bagnaia) et on sait que c’est très difficile de les dépasser. Je suis super content d’avoir pu faire une grosse remontée, puis faire le trou sur Maverick et Jack. Vraiment, je n’arrive pas encore à réaliser.

« Quand j’ai vu que Marc et Maverick partaient un peu, et qu’on savait qu’ils avaient un meilleur rythme que moi, je me suis dis : ‘Mmh, on a des difficultés mais je vais donner mon maximum.’ Je savais qu’on avait un bon rythme, j’ai vu Maverick un peu en difficulté, il a fait quelques petites erreurs donc j’ai décidé de prendre la tête et faire le maximum. Je n’ai pas tout donné et je faisais un trou sur Miller et Maverick, là je me suis dis ‘Bon, j’ai le rythme pour mener.’ La piste n’était pas vraiment bonne mais par rapport aux autres j’ai réussi à avoir un bon rythme, et voilà. »

« le dernier tour a été le plus stressant de ma vie, mais je l’ai pris comme un amusement. Le dernier tour je l’ai pensé secteur par secteur. J’ai passé beaucoup de temps (pendant le confinement) à m’entraîner sur une machine de course à pied devant un frigo, donc être vraiment concentré n’a pas été difficile, mais voilà. Le dernier tour c’était secteur par secteur, et dans le dernier secteur j’allais tout doucement pour être bien précis. C’est incroyable d’avoir eu la victoire. C’est pour mes parents, mon frère, mon fraté, toute la famille qui croit en moi et mon manager. »

Laisser un commentaire