Publié par Laisser un commentaire

Sonia Barbot : le Rallye dans la peau – Interview exclusive pour Fille Au Guidon

Sonia Barbot, si vous êtes fan de Rallye Routier, vous la connaissez déjà. Depuis 2013, elle performe dans cette discipline moto qui consiste à rouler sur route tantôt en respectant le temps imparti (liaisons), tantôt en étant le, ou la 😉, plus rapide (épreuves chronométrées sur route fermée). Elle rentre de son Raid de l’année 2020, le Raid Bardenas Ténéré Spirit où elle faisait partie de l’équipe encadrante et nous a tout raconté 🤗 – Interview exclusive d’une fille qui a traversé le désert des Bardenas au guidon d’une Ténéré 700.

Sonia Barbot pilote féminine rallye routier dans le raid Bardenas Ténéré 2020
Crédits Photos : Sonia Barbot

Q : Bonjour Sonia, tu rentres du Désert des Bardenas où tu viens de participer au Raid Bardenas Ténéré Spirit 2020, peux-tu nous raconter comment cela s’est passé ?

R : Salut Les Filles !! Oui bien sur !! Allez je vous raconte vite fait. Le Raid Bardenas a été tracé et organisé par Gerard Brondy de l’association Ténéré Spirit dont je fais partie depuis peu, présidée par Jean louis Querel. Nous avions 20 pilotes ténéristes, (certains avec des motos de 35 ans d’âge) le but était de s’organiser en 2 groupes de 10 avec un ouvreur et une « moto fermeuse ». J’avais comme rôle de fermer le groupe numéro un des baroudeurs plus expérimentés. Le point de départ et de chute de ces 3 jours (600km) était l’Auberge Doshaches de Maria et son Mari. Si vous prévoyez d’aller faire du tourisme dans le coin je vous conseille vivement de réserver chez eux. En plus de bien dormir et manger local, ce sont des gens de cœur très attachants. Le Raid en en lui-même était magique et dépaysant: pistes larges et roulantes. Larges jusqu’aux petites montées caillouteuse en passant par le fesh fesh (poussière farineuse cachant souvent des ornières dures et tassées). Des paysages somptueux, un groupe homogène avec de bonnes tranches de rigolades -et de jambon de pays – bref ce serait trop long de rentrer dans les détails mais vous pouvez aller voir ma page FB, ou sur youtube. J’ai sorti les vidéos du week-end (ça va pas tarder à être aussi sur insta).

Sonia Barbot au guidon de sa Ténéré 700 yamaha
Crédits Photos : Sonia Barbot

Q : Qu’est ce qui t’as amené à y participer ?

R : Ce qui m’a donné envie d’y participer c’est déjà le lieu car j’avais vraiment envie de découvrir cette région des Bardenas et de Navarra avec ses particularités géologiques. Et partir 3 jours visiter en trail ça me plaisait bien. Avec le covid, nous aurions dû y aller bien plus tôt, pour ne pas avoir à subir la chaleur mais franchement ça a été très correct. Finalement j’ai été embringuée dans l’équipe Basque pour l’encadrement et c’est vrai que je m’y suis sentie bien. Je tiens vraiment à les remercier pour leur confiance. Et big up à mes potes qui m’ont prêté leur vito pour monter en Espagne avec la moto à l’intérieur.

Sonia Barbot fait partie de l équipe en cadrant le raid Ténéré Bardenas 2020
Crédits Photos : Sonia Barbot

Q : tu es maintenant une star des Rallyes Routiers Moto, comment t’es venue cette passion ?

R : Beaucoup connaissent l’histoire mais pour ne pas faire trop redondant, je vous dirai que la passion pour la moto ne vient pas de ma famille. Je ne sais pas d’où ça sort mais elle a toujours été là, enfuie jusqu’à ce que j’en fasse la demande pour mes 11 ans. Depuis ma petite 49,9 Malagutti ce besoin de rouler en deux-roues ne m’a jamais quitté. Les rallyes c’est assez récent ça date de 2013. En 2014 je fais tout le championnat, 2015 je gagne le titre en Top Sport avec mon 1000GEX et féminin. 2016 KTM me propose le guidon de la 690DukeR où je termine 3 eme en monocylindre et championne féminine. En 2018 je pars sur le GS Trophy en Mongolie. En 2019 j’achète un R1 en casse, le remonte et pars sur une saison de vitesse, mais le budget est trop important pour remettre ca en 2020. Je repars donc sur les Rallyes Routiers, pilote support Yamaha avec une Yamaha Niken!!!

Crédits Photos : Sonia Barbot

Q : Comment as tu percé ?

R : Percé lol? Je suis encore en train de creuser vous voulez dire lol. Il est long le tunnel pour arriver à sortir du lot, encore plus pour en vivre. Moi, si je devais résumer ma vie avec vous aujourd’hui, je dirais que, c’est avant tout des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main…. Allez, je ne vais pas vous la faire entière ne vous inquiétez pas lol, je n’ai pas envie de prendre une pèche !! (Désolée pour mes références cinématographiques). Mais l’idée est ça. Mes directions je les prends en fonction de mes envies et des rencontres faites. Ce n’est pas de l’opportunisme mais des choix de cœur. J’aime découvrir de nouvelles choses, vous avez dû vous rendre compte avec mon parcours. Les lignes droites toutes tracées, pas pour moi 😉. Pour se lancer en compétition Rallye, je pense qu’il faut être porté par l’envie et être assez tenace. Aprés si tu te sens en difficulté physique, fais du sport. Si tu aimerais être plus à l’aise, entraine toi, mais de base tu peux te lancer simplement pour decouvrir. Il n’y a pas de qualifications, donc pas de stress a avoir. Si tu veux rentrer dans un bon classement, il n’y a pas de miracle, il faut bien se connaitre pour savoir où aller et s’en donner les moyens.

Q : Comme tout le monde, ta vie et ton programme 2020 ont été chamboulés par le COVID – Comment as tu vécu cette période ? – Quels sont tes projets pour la fin de la saison 2020 ?

R: Ce qui est bien en Rallye c’est que tu n’as pas trop besoin de t’entrainer (routes fermées c’est rare). Des balades ou des entrainements sur journées piste suffisent (pour ma part). En vitesse, pour aller « vite » il te faut bosser énormément. Ce qui implique de pouvoir se dégager du temps et un budget dantesque ! Ce que je n’ai pas. Le rallye me va bien du coup. Pendant la période de confinement j’ai plus fait des idioties dans mon jardin avec les motos, pour faire marrer la communauté plutôt qu’un réel entrainement. Bien sûr ça nous a tous affectés de ne pas pouvoir rouler, mais vu l’ampleur épidémique sanitaire et ses répercussions sur l’économie mondiale, j’ai vite relativisé. Etant indépendante la période n’as pas été simple pour ma petite boite de graphisme. Bref, c’est la vie. Nous avons le Rallyes des Charentes en Octobre, ou tout se décidera, la Niken est en cours de préparation. Pour le reste je me prévois des évènements trail en off road avec ma ténéré 700 car c’est quelque chose qui me plait beaucoup.

Crédits Photos : Sonia Barbot

Q : Quel est ton programme pour 2021 ?

R : 2021 sera le prolongement de 2020 qui a été saboté par cette saleté virale. Donc normalement je devrais repartir en Championnat de France des Rallyes Routiers avec la Yamaha et la Niken, mais ce ne sera validé qu’après le rallyes des Charentes.

Q : Tu es un modèle pour pas mal d’entre nous, qu’aimerais tu dire aux Filles Au Guidon qui n’osent pas se lancer ?

R : Ce que je peux leur dire c’est que nos aïeules ont bossé dur pour que la Femme soit « libre », pour qu’elle ait les mêmes droits que les Hommes, alors il n’y a pas besoin de devoir’ « oser » car c’est déjà bien dommage de se retenir de faire les choses. Deux bras, deux jambes, une moto, c’est amplement suffisant. Et je vais leur dire la même chose que je conseille aux hommes qui veulent tenter l’expérience c’est de faire un stage rallye. Pour moins de 50€ t’as des cours théoriques et un exercice en situation l’après-midi. Ca te permet d’aborder ta première compétition plus sereinement et de dédramatiser, c’est très simple dans les faits. Il faut être bien conseillé mais une fois le pas sauté c’est que du bonheur !! N’hésitez pas a me poser des questions j’y répondrai avec plaisir.

Sonia Barbot est un super pilote de Rallye et une super nana, simple, sympa … vous pouvez suivre ses aventures sur ses pages FB et Insta et aussi sur sa chaîne YouTube: @soniabarbot2134. Son prochain rallye : le Rallye de Charente en octobre.

Petit aperçu du Raid Bardenas Ténéré Spirit 2020 en cliquant sur l’image ci-dessous 🤩

Laisser un commentaire