Publié par Laisser un commentaire

Le Bike Shed 2016 : la naissance de Fille Au Guidon

Fille au guidon 1er article pour mag motardes bike sheld 2016

L’histoire de Fille Au Guidon commence le 18 avril 2016 quand Lydia Truglio Beaumont, la rédac chef de Mag’Motardes, cherchait quelqu’un pour couvrir le Bike Shed. Moi, je trainais mes boots dans pas mal d’évènements moto Parisiens et j’adore écrire. Le journalisme, j’avais même pensé en faire mon métier mais j’ai finalement choisi une autre voix plus scientifique : ingénieur agronome. Ma vie professionnelle s’est construite bien loin des moteurs et des circuits, mais la moto en a toujours fait partie, et ce depuis 1995.

Quand j’ai appris que Lydia cherchait quelqu’un pour couvrir le Bike Shed, je me suis proposée. Elle a accepté et ce fut le début de la belle aventure qui fait que j’écris pour vous aujourd’hui.

Sur le Bike Shed 2016, j’ai fait la connaissance de Roderick Seibert qui présentait sa superbe Yamaha TW Steel une prépa sur base d’une XV 950.

Bike shed 2016 Fille au guidon pour mag motardes

Roderick c’est le mec qui a fait ce dont on rêve toutes : tout plaquer pour vivre sa passion et … réussir !! En 2014, ce trentenaire Néerlandais avait lâché son boulot d’acheteur pour se lancer dans la préparation. Cela faisait deux ans que ce projet le taraudait alors qu’il passait son temps libre à alléger, modifier, customiser sa moto aux côtés de sa bande de potes. En 2014, il s’est lancé avec ses 9 copains en soutien. Numbnut Motorcycles était né. Deux ans plus tard, et pas moins de 12 préparations à son actif (ou 14 il ne se souvient même plus !!), il était assis là, souriant, épanoui, à la table des grands.

La moto qu’il était venu présenter : un châssis et un bloc moteur de Yamaha XV 950 mais c’est tout ce que vous auriez reconnu de cette dernière. Tout le reste avait été usiné, imaginé, créé de toutes pièces. La moto avait été allégée de 35 kg, son réservoir et sa coque arrière entièrement redessinée en carbone. Le té de fourche supérieur ajouré porte une montre, TW STEEL. A l’avant un tout petit phare en trèfle, à la Van Cleef & Arpel, à l’arrière une selle rouge profond, qui rappelle l’intérieur des Chevrolet d’antan.

Bike shed 2016 : interview d Roderick tw steel

Dans ses tons noir, gris et rouge, la  Yamaha XV 950 TW Steel était puissante et belle tout simplement ! Côté horlogerie : une montre-bracelet au cadran rond, incrusté de carbone, dont le centre ajouré rappelle le disque de frein de sa grande soeur. Elle disposait d’une technologie réservée aux plus grandes, le tourbillon. Un mécanisme très complexe, inventé par français, Abraham Louis Breguet en 1801 (Cocorico !!), qui ne nécessite pas moins de 70 composants dans un tout petit gramme de matière ! Quant à son bracelet, il était en cuir d’Autruche noir cousu de fil du même rouge qui rehaussait les flancs du réservoir la Yamaha.

Ce premier « papier » vous pouvez encore le lire en suivant le lien : http://www.magmotardes.com/bike-shed-2016/

Cela a été un chouette moment pour moi d’interviewer Roderick et d’écrire cet article. Arrivée à la fin, j’ai quand même eu un soucis : comment signer cet article de mon vrai nom quand ce dernier était associé à un univers totalement différent ?

C’est ainsi que j’ai créé Fille Au Guidon, joli pied de nez à Femme Au Volant !

Laisser un commentaire