Publié par Laisser un commentaire

Déconfinement : Margaux Wanham, Back on Track

Hier c’était notre première journée de semi liberté après deux mois de confinement. Pas de bol, elle a coïncidé avec une énorme tempête qui a mis à mal plusieurs régions de France. Du coup, comme on n’est pas sorti, on en a profité pour prendre des nouvelles d’une autre pilote moto féminine que nous admirons et soutenons : Margaux Wanham – Interview rien que pour vous 🤗

Bonjour Margaux, ça y est, on voit enfin le bout du tunnel même si la pluie prend le relais aujourd’hui. Avec ton métier, on image bien que ces deux derniers mois n’ont pas rimé avec netflix et canapé, peux tu nous raconter ?

« Bonjour Fille Au Guidon ! Etant infirmière, je n’ai effectivement pas manqué de travail même si je ne travaille pas en service de réanimation ou unité spéciale COVID, donc même si l’organisation de mon service est bien différente qu’auparavant, le travail reste le même.
En ce qui concerne l’entraînement physique, les salles de sport étant fermées, je fais de la course à pied, du renforcement musculaire à la maison et du vélo sur home-trainer.
Etant de nature dynamique, je ne tiens pas en place et il est rare que je prenne le temps de me poser sur mon canapé en temps normal… Mais là, il y a bien fallu prendre sur soi et trouver quelques activités pour passer le temps à la maison ! Alors si, je me suis abonnée à Netflix et pour la première fois de ma vie, j’ai pu regarder une série en entier ! Et je me suis aussi découvert quelques talents culinaires 😉 »

Comme nous tous, on suppose que tu avais prévu de sauter sur ta moto aux premières lueurs de l’aube ce matin non ?

« Aujourd’hui j’étais d’astreinte pour le travail, je devais donc rester dans le coin… Mais je pense aller très prochainement me faire quelques petits cols de montagne en moto et prendre une petite pause au bord du lac d’Annecy, en espérant le soleil ! »

Le week end prochain ?

« Le week-end prochain, je vais aller voir mes proches, qui me manquent terriblement ! Et si la météo le permet et que des petits circuits ou terrains sont ouverts, j’irai faire de la 300 ou de la moto-cross 😉 »

As- tu des info concernant tes terrains d entraînement ?

« Les grands circuits devraient ouvrir d’ici la fin du mois, mais il y a toujours cette limite des 100 km à respecter pour le moment… J’ai le circuit de Bresse qui est dans ce périmètre et j’espère donc pouvoir y rouler dès que possible en attendant de pouvoir aller m’entraîner sur les circuits prévisionnels des courses.
On a aussi un petit circuit de karting sur lequel nous comptons aller rouler avec la 300 dès la semaine prochaine.
Les terrains de MX devraient aussi pouvoir réouvrir. »

Les épreuves de championnat ont été annulés au moins jusqu’au premier août ? Quel est ton nouveau calendrier ?

« Mon calendrier est prévisionnel, rien d’officiel pour le moment. Je pensais honnêtement que nous aurions une saison blanche pour 2020… Finalement nous devrions avoir je pense entre 3 et 5 courses en ce qui concerne l’Ultimate Cup, car certaines ne sont pas encore confirmées et il n’est pas impossible que des nouvelles mesures gouvernementales nous restreignent encore cette année. Evidemment, ce que personne ne souhaite !
Pour les 24h du Mans qui sont prévues fin août, malgré la restriction des rassemblements de plus de 5000 personnes avant septembre, nous n’avons eu aucun communiqué précisant l’éventuelle annulation de cet évènement. J’imagine qu’une dérogation a été demandée pour que cela ait lieu… Après, pour les conditions, je me demande bien comment cela pourrait se dérouler !
J’avais aussi le projet de faire la manche de FSBK de Magny-Cours, celle-ci aura lieu le week-end du 1er août. Je ne sais pas encore si je pourrai prendre part à cette course, ma priorité étant de pouvoir faire le Championnat Ultimate Cup en entier. Cela sera fonction des finances car un week-end de course comme celui-ci est très onéreux. De nombreuses entreprises ont vu leur situation économique se dégrader à cause de cette crise sanitaire, le budget sponsoring n’est donc pas leur priorité, ce qui est tout à fait normal. Je croise les doigts en tout cas pour que nous puissions tous assouvir notre passion cette saison, et surtout tout en préservant notre santé et celle de nos proches. »

Nous aussi on croise les doigts, Margaux 🤞. Et on continue à te soutenir, malgré la crise, grâce aux achats qu’ont effectué les motardes sur http://www.filleauguidon.com pendant le confinement et ceux qu’elles feront, dès cette semaine, chez tous nos revendeurs comme Maxxess à Rennes, Reims, Nancy ou Bordeaux, Dafy à Chartes, Blois ou Laval, Moto Axxe à Orléans ou encore LNLM à Paris 🤗

« Un grand merci les Filles Au Guidon 😊»

Pour récapituler le calendrier prévisionnel de Margaux Wanham:

ULTIMATE CUP :
25 et 26 juillet ou 1er et 2 août : Circuit et dates à confirmer par l’organisation. 22 et 23 août : DIJON-PRENOIS 19 et 20 septembre : LE VIGEANT 10 et 11 octobre : MAGNY-COURS. 31 octobre et 1er novembre : NAVARRA (Espagne)

24H DU MANS :
29 et 30 août

Publié par Laisser un commentaire

Déconfinement : Audrey Dupuy, Back on Grass Track

Aujourd’hui, lundi 11 mai, le déconfinement progressif de la France commence. Pour nous, les motard(e)s, ce lundi rime avec retour sur deux-roues, et pas seulement pour aller travailler 😁. Pour les pilotes moto engagé(e)s en championnat ce lundi est aussi synonyme de reprise des entraînements avec, au bout du tunnel, la reprise des compétitions. On a demandé à Audrey Dupuy, la seule Française engagée en compétition de Grass Track, de nous raconter sa vision du « jour d’après » :

Bonjour Audrey, avant toute chose, raconte nous un peu comment tu as vécu ces deux mois de confinement ?

« Pendant deux mois, j’étais chez ma mère. Comme tous les pilotes, je n’ai pas pu m’entraîner, tout les circuits étaient fermés. J’ai compensé avec beaucoup de sport physique à la maison. Je bouillais intérieurement à ne pas faire de moto. Heureusement j’étais bien entourée, en particulier par ma compagne qui m’a aidé à relativiser et décompresser ❤️. »

Après ces deux mois à l’arrêt, que vas tu faire lundi ?

« Honnêtement je vais sauter sur ma moto, et je vais rouler sous un beau soleil !!! »

As-tu des info concernant tes terrains d entraînement ?

« Apparement à partir du 11 mai les entraînements peuvent reprendre, mais pour l’instant pas de date d’entraînement pour le Grass track. Il n’y a plus qu’à attendre. Plan b, prendre un vtt et faire quatre tours et tourner en rond. Petit Grass track improvisé 😉 »

Les épreuves de championnat ont été annulées au moins jusqu au premier août ? Qu en est il pour les compétitions de Grass Track et Speedway ?

« Pour l’instant nous n’en savons rien, aucune date n’a encore été dévoilée. Tout est incertain. Espérons qu’il y est quand même des entraînements. »

Quelle est ta vision de ta saison 2020 et de la suite?

« Honnêtement, durant cette saison 2020, avec cette épidémie que nous devons combattre, je ne vais pas pouvoir faire grand chose sur ma moto … Alors maintenant place à la préparation physique en extérieur, et à quelques entraînements pour préparer l’après. Je tenais à vous remercier pour votre aide. Aussi remercier toutes les personnes qui me soutiennent : mes sponsors, mon entourage, ma famille, mes amis et bien évidement ma compagne. Je l’espère à bientôt sur les pistes 🤙 »

Audrey Dupuy est la seule Française engagée en championnat de Grass Track, une discipline moto qui consiste à rouler le plus vite possible, sans frein, sur un anneau de pelouse. Elle pratique ce sport depuis ses 6 ans. Malgré le covid et ses répercutions, Fille Au Guidon continue de la soutenir financièrement grâce aux achats que vous faites chez nos revendeurs (Maxxess, Dafy, Moto Axxe) ou sur http://www.filleauguidon.com.

Ensemble, on est plus fort 💪✌️🏍❤️

Publié par Laisser un commentaire

Ouverture des circuits moto, compétitions : qu’est ce qui nous attend après le 11 mai

Ouverture des circuits moto, compétitions nationales et internationales : la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) a partagé hier un point de ce qui nous attend après le 11 mai.

Depuis l’apparition du Covid19 sur le territoire, les motards, comme tous les Français, sont à la peine : report des compétitions moto, fermeture des circuits, interdiction de rouler sauf pour aller travailler … Suite au vote du projet de déconfinement présenté par Edouard Philippe, mardi dernier, à l’Assemblée Nationale, la FFM a partagé hier les dernières informations relatives à notre activité.

Crédits Photo : Justine Pedemonte

On commence avec LA bonne nouvelle : les sites de pratique de la moto font partie des activités qui devraient être autorisées à réouvrir le 11 mai prochain. Les entraînements et les roulages pourraient donc reprendre sous réserve d’appliquer les consignes qui seront communiquées par les pouvoirs publiques. Partez déjà du principe qu’il faudra respecter les distances de sécurité dans les paddocks et s’interdire les accolades même casqués, gantés et combardés. Avec un nettoyage réguliers des installations et le respect des gestes barrière, on devrait pouvoir de nouveau s’arsouiller sur la piste d’ici la fin mai pour ceux qui ont la chance d’avoir un circuit à moins de 100km de leur domicile, pour les autres faudra encore attendre un peu 😉.

Crédits Photo : Back Pixel – Margaux Waham

La mauvaise nouvelle c’est que toutes les compétitions moto sont annulées au moins jusqu’à fin juillet 2020 et que, si elles reprennent en Août, elles ne devront pas rassembler plus de 5 000 personnes 😶.

Quid des 24 heures Moto 2020 reprogrammées les 29-30 Août !!! Les organisateurs espèrent un maintien mais en limitant le nombre de spectateurs, voir sans spectateur du tout … affaire à suivre dans les prochains jours.

Si la situation sanitaire le permet, et cela reste la priorité de tous, les compétitions reprendront à compter du 1er septembre. Le Bol d’Or qui est prévu les 18 et 19 septembre au Castellet est donc, pour l’instant, maintenu.

Crédits Photo Principal : WJ Photographe pour Lucie Boudesseul